Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

liberté de religion en Inde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 liberté de religion en Inde. le Jeu 9 Juin - 8:43

Josué

avatar
Administrateur
En Inde la foule attaque les Témoins de Jéhovah en toute impunité

BANGALORE, Inde

La foule a créée des incidents en portant des attaques contre les Témoins de Jéhovah, des faits qui ont été signalés avec une fréquence croissante dans certains États de l'Inde. Les assaillants se rassemblent en bandes de 20 à 50 personnes pour intimider les petits groupes de témoins qui viennent de s'engager de manière pacifique dans le ministère chrétiens et sachant qu'ils sont bien connus pour cela. Certains des émeutiers menacent d'assassiner et de violer les Témoins de Jéhovah.

Le 26 mars 2011, dans l’État méridional du Karnataka, un groupe de quatre témoins (trois femmes adultes et un homme adulte) venait de terminer plusieurs conversations amicales avec les gens dans un village près de la ville de Madikeri et se disposaient à prendre congé, quand ils ont été approchés par un homme qui s'est enquis de l'objet de leur visite. L'homme a commencé à passer des appels téléphoniques à son appareil cellulaire à l'attention de personnes appartenant aux groupes Bajrang Dal (une organisation militante hindoue) et Jagran Vedike.
Cela a conduit à amasser une foule de 50 personnes qui ont entourer les quatres Témoins, menaçant les trois femmes de viol, et de tenter de lier l'homme à un arbre, de l'arroser de kérosène, et de le brûler vif.
Après plusieurs minutes d'abus à la liberté de ses personnes, la police est arrivée et a emmené le Témoin au poste de police pour interrogatoire.
Après coup, les quatre Témoins ont été arrêtés et condamnés à passer quatre jours en prison avant d'être libéré sous caution.

Le 1 avril 2011, un membre du personnel des Témoins de Jéhovah en charge des affaires judiciaires et des droits de l'homme, ainsi que trois de ses associés (dont un des associés est un non-Témoin), se sont rendu dans le village où l'émeute s'est produite afin d'obtenir des informations de première main pour porter plainte. Toutefois, sur le chemin du retour, les quatre hommes ont été pris en embuscade par la foule. Les trois Témoins (car le non-Témoin n'a pas été visé) ont été insulté, battu avec des ceintures et des bâtons, dépouillés de leurs vêtements, puis forcés de marcher dans un état de demi-nudité sur une route publique. Pendant ce temps et pour faire suite, la foule a appelé quelques stations de télévision locales pour venir filmer l'incident.
Les Témoins ont ensuite été emmenés au poste de police où ils ont été accusé sur base d'infraction criminelle et sur base des déclarations fabriquées de la foule.
Ils ont été libérés de prison six jours plus tard.

Un incident similaire s'est produit le même jour dans la capitale de l'état de Bangalore. Deux Témoins de Jéhovah ont parlé à un homme sur le thème de l'éducation des enfants dans la société difficile d'aujourd'hui. Bien que l'homme aie d'abord été amical envers les Témoins, pendant la discussion, ils ont remarqué que l'homme passait un appel, pressant à un ami de venir à son appartement pendant que les Témoins étaient toujours là. Les Témoins ont tôt fait d'observer que l'ami, à son arrivée à l'appartement, a également commencé à appeler plusieurs autres. Sentant ce qui se passait, les deux Témoins ont tenté de quitter pacifiquement leurs interlocuteurs, mais ils en ont été empêchés de le faire par une foule de plus en plus compacte. La foule se mit à battre les deux Témoins, ainsi que deux autres témoins qui étaient également présents dans le voisinage. Enfin, les assaillants ont traîné les quatre Témoins au poste de police et ont contacté une station de nouvelles locales pour enregistrer les faits.
A l'intérieur du poste de police, l'un des assaillants a déchiré sa chemise, pour ensuite le montrer à l'extérieur en faisant valoir que les Témoins de Jéhovah l'avait agressé et lui avaient déchiré sa chemise quand il a refusé de se convertir. L'homme a été interrogé par un journaliste et sa déclaration fabriquée de toute pièce a été plus tard publiée dans la couverture des nouvelles locales relatant l'incident.
Les quatre Témoins ont passé une nuit en prison et ont été libérés sous caution le jour suivant. Une libération sous caution mais contre une somme en espèces de 10.000 INR (226 $ US 154€) pour chacun.

Des plaintes pénales ont été déposées dans les trois cas, pour demander à la police de faire des enquêtes et de poursuivre les auteurs de ces actions violentes ou de trouver les personnes responsables des attentats menés par la foule. Ces attaques constituent une violation flagrante des droits constitutionnels protégeant la liberté de religion en Inde.

Contacts:
Belgique: Association européenne des Témoins de Jéhovah chrétienne, tél. +32 2 782 0015; mobile +32 475 58 10 36
Grande-Bretagne: Association européenne des Témoins de Jéhovah chrétienne, tél. +44 208 906 2211
Etats-Unis: J. R. Brown, tél. +1 718 560 5600
Dernière mise à jour 07 Juin 2011 17:37:58 GMT

2 Re: liberté de religion en Inde. le Jeu 9 Juin - 11:44

Coeur de Loi

avatar
C'est dur, en Inde il y a facilement des conflits religieux on dirait.

3 Re: liberté de religion en Inde. le Jeu 9 Juin - 13:53

Josué

avatar
Administrateur
les indiens ne sont pas si zen que ça.

4 Re: liberté de religion en Inde. le Jeu 9 Juin - 16:12

samuel

avatar
Administrateur
Admin a écrit:les indiens ne sont pas si zen que ça.
tbd

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum