Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

s'il vous plaît célébrer plus ensemble!

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

papy

avatar
s'il vous plaît célébrer plus ensemble!
Le ministre de l'Intérieur pense aux vacances musulmanes. Ils seraient un signe fort pour une société ouverte - et pour ceux qui ne supportent pas la coexistence.
Un commentaire de Vanessa Vu
14 octobre 2017, 12:28 1 commentaires
Vacances musulmanes: Au Caire, les musulmans ont rompu leur jeûne devant la mosquée El Seddik cette année avec de nombreux ballons colorés.
Au Caire, les musulmans ont rompu leur jeûne devant la mosquée El Seddik cette année avec de nombreux ballons colorés. ©️ Amr Abdallah Dalsh / Reuters
Si le ministre fédéral de l'Intérieur, Thomas de Maizière, pense à introduire des vacances musulmanes dans certaines parties de l'Allemagne , cela peut être une tentative inhabituelle pour obtenir quelques votes de la part des musulmans lors de la campagne électorale de Basse-Saxe . Dans les temps où les gens détestent pour être différent et l' islamophobie augmente seraient inclus des vacances , mais un signal fort pour une société qui aime être différents dans leurs traditions, mais vont traiter avec plus d' ouverture et de respect. Et ils seraient un signe contre ceux qui ne peuvent supporter cette coexistence. Après tout, ce n'est pas une coïncidence si l'auto-proclamé «État islamique» appelle régulièrement ses partisans, le Ramadan pour les assassinatset les djihadistes du monde entier ont suivi l'appel. Les terroristes n'ont rien en commun. Ils veulent diviser par tous les moyens.

Dans ce contexte, ce serait une occasion donnée de célébrer les grandes fêtes unifiées aussi silencieusement et silencieusement. Les vacances sont des jours de communion et de réflexion dans toutes les régions du monde, dans toutes les cultures et religions. Ce sont des journées pleines d'amour et de chaleur. Non seulement ils relient le passé et le futur à travers des rituels et des récits récurrents, mais aussi avec les gens du présent. À Noël, même les membres de la famille qui sont détestés s'assoient ensemble à la table, les étrangers se regardent dans les yeux et se saluent.

Les fêtes de famille sont les souvenirs d'enfance les plus intenses

En tant qu'enfant, j'ai dessiné comme Sainte Lucie de Syracuse avec des bougies allumées sur la tête dans les maisons de retraite. Les anciens ne me connaissaient pas, pourtant ils pleuraient de bonheur. Plus tard, j'ai rompu avec les musulmans, nous avons mangé et ri ensemble dans le monde entier, ou j'ai chanté avec les Juifs le Shabbat, le septième jour de la semaine. A l'aube, nous avons pu cuire du pain en cercle et nous sommes sentis calmes et paisibles. Tout cela m'a fait regarder mes frères religieux comme des athées, différents, plus compréhensifs et bienveillants.


VANESSA VU
Rédactrice au Département de Politique, d'Affaires et de Société, ZEIT ONLINE
À LA PAGE DE L'AUTEUR
Les fêtes familiales sont l'un de mes souvenirs d'enfance les plus intenses. Par exemple, Tết , le festin du Nouvel An vietnamien. Chaque printemps, lorsque les premières fleurs de forsythia jaunes émergent sous la neige, des fleurs de pêchers roses s'épanouissent dans notre salon. À côté se trouve un arbre Kumquat plein de fruits et de petites enveloppes rouges avec de l'argent, et l'odeur lourde de bois de santal brûlé traverse toutes les pièces. Sur la table se trouve un Bánh chưng: habilement emballé dans des feuilles vert foncé de riz gluant enroulé avec de la viande et des haricots mungo. Douze heures cuites, insiste mon père, qui a appris la préparation de son père, et ainsi de suite.

C'est l'un des jours les plus heureux de l'année - je ne peux jamais partager la joie avec mes amis allemands. Personne ne me souhaite un heureux nouveau, et si je le fais, un regard irrité revient: Mais ne serait-il pas agréable si non seulement les chrétiens pouvaient partager des jours heureux? S'il n'y avait pas seulement des vacances musulmanes supplémentaires, mais aussi d'autres minorités avec leurs coutumes un endroit fixe? L'Allemagne 2017 se compose de plus que de simples chrétiens, et les fêtes communes seraient une bonne occasion de rappeler aux gens et d'occuper positivement la diversité.
Dimanche reste dimanche, Noël Noël

Les principaux politiciens syndicaux le voient différemment . Ils critiquent de Maizière pour sa proposition. C'est une chose de poursuivre les coutumes, et un autre de les mettre sous protection légale, a déclaré, par exemple, le politicien de l'intérieur CDU Wolfgang Bosbach.

C'est vrai. Le festival de Noël serait différent, il ne serait pas sous protection légale. Les membres de la famille ne pouvaient pas se rendre visite et être ensemble. La convivialité et l'appréciation mutuelle ont besoin de temps et d'espace. Le monde du travail libre ne se contente pas de jeter les deux marchandises. Et que l'économie ne doit pas nécessairement souffrir de vacances, pas moins montre la Bavière, l'état fédéral avec le plus de célébrations. Plus de vacances seraient possibles.
Mais beaucoup plus fondamental est la critique venant de l'Eglise catholique de Basse-Saxe et de la CSU bavaroise. L'héritage chrétien n'est pas négociable, a déclaré Alexander Dobrindt, le chef du groupe régional CSU. Personne ne veut négocier l'héritage chrétien. Personne n'a demandé d'annuler les anciennes vacances pour de nouvelles vacances. C'est exactement ce que suggèrent de tels commentaires. Ils contrastent les traditions, même s'ils ne les excluent pas.

Les fêtes non chrétiennes ne remettraient pas en cause l'héritage chrétien. Le dimanche restera dimanche, les tours d'église s'arrêteront, les parents continueront à donner des noms bibliques à leurs enfants. De nouvelles vacances donneraient une nouvelle vie à une idéehttp://www.zeit.de/gesellschaft/zeitgeschehen/2017-10/muslimische-feiertage-thomas-de-maiziere-cdu-integration primordiale: la charité.

papy

avatar

Un ministre allemand provoque un tollé en évoquant un jour férié musulman

Mis en ligne le 15/10/2017 à 09:57
Par AFP
Évoqué il y a deux jours lors d’un meeting de campagne par le ministre Thomas de Maizière, l’idée a été rejetée avec une virulence particulière par le parti bavarois CSU allié aux conservateurs de la chancelière.
d-20170921-3GZMAX 2017-09-21 09:39:05
Le ministre de l’Intérieur allemand, un proche d’Angela Merkel, a provoqué un débat samedi, et un tollé dans son camp conservateur, après s’être interrogé sur la pertinence d’un jour férié musulman dans le pays.

«Notre héritage chrétien n’est pas négociable», s’est emporté Alexander Dobrindt, un poids lourds de ce parti dans le quotiden populaire Bild. «Introduire un jour férié de l’Islam en Allemagne, pas question», a-t-il ajouté.

« Aucune raison convaincante »
«Je ne vois pas de raison convaincante» d’instituer un tel jour férié, l’Allemagne étant de tradition religieuse judéo-chrétienne et non musulmane, a déclaré dans le même journal un membre de l’Union chrétien-démocrate (CDU).

Dans certains endroits du pays, «là où vivent beaucoup de Musulmans, pourquoi ne pas réfléchir également à un jour férié musulman», avait déclaré Thomas de Maizière lors d’un meeting de campagne en Basse-Saxe, où se tiennent dimanche des élections régionales qui s’annoncent très serrées entre les conservateurs et le parti social-démocrate (SPD).

Le candidat local de la CDU avait immédiatement fait savoir qu’il ne partageait en aucun cas pas l’avis du ministre.

Une discussion par région ?
M. de Maizière a souligné que «nos jours fériés sont marqués par la religion chrétienne et que cela doit à son avis rester ainsi», tout en se déclarant «prêt à discuter de jours fériés musulmans dans certaines régions», a expliqué une porte-parole du ministère de l’Intérieur, interrogée par l’AFP.

Le président du parti social-démocrate Martin Schulz a lui réagi de façon positive: «Il faut réfléchir à la proposition», a-t-il déclaré samedi auprès de l’agence allemande DPA, s’étonnant qu’elle vienne justement du ministre de l’Intérieur, connu pour avoir «de ce point de vue peu d’imagination».

En amont des élections législatives du 24 septembre, Thomas de Maizière avait notamment prôné le respect par les immigrés d’une «culture de référence» («Leitkultur»), terme employé par les extrémistes de droite.

L’Allemagne a vécu un choc lors de ce scrutin, marqué par la percée du parti d’extrême droite Alternative pour l’Allemagne (AfD), qui a mené une campagne anti-islam et anti-Merkel.
http://www.lesoir.be/119362/article/2017-10-15/un-ministre-allemand-provoque-un-tolle-en-evoquant-un-jour-ferie-musulman

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum