Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Le christianisme est-il une religion de guerre ?

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Josué

avatar
Administrateur
Le christianisme est-il une religion de guerre ?
Le christianisme est-il une religion de guerre ?"Chaque groupe terroriste tend à considérer à la fois qu'il appartient à un petit groupe d'élus et qu'il constitue l'avant-garde d'un ensemble ou d'une cause plus vastes", observe Philippe Buc dans "Guerre sainte, martyre et terreur". (François Supiot pour )
À l'heure où l'on débat volontiers de l'Islam, le médiéviste Philippe Buc met en évidence les racines chrétiennes du bellicisme occidental, des premiers siècles jusqu'à nos jours.

Maxime Laurent Maxime Laurent Publié le 11 juin 2017 à 08h56

De la guerre des Juifs en 66 jusqu'à l'invasion de l'Irak en 2003, mais aussi la guerre de Sécession, la Première Guerre mondiale, les purges staliniennes ou les attentats de la Fraction Armée rouge, tous les déchaînements de violence sont, en Occident, imprégnés de dialectique chrétienne.

Si la thèse que développe le médiéviste Philippe Buc dans «Guerre sainte, martyre et terreur» peut surprendre, force est de constater que son patient travail d'érudition révèle une continuité entre les premiers âges de la chrétienté et la période contemporaine. Le triptyque du titre lui-même, plus souvent associé au terrorisme islamiste, constitue ainsi un retour aux sources: «L'ambition de cet essai est d'esquisser la manière dont un ensemble de croyances et d'idées faisant plus ou moins système, le christianisme, a laissé son empreinte sur la violence», introduit Buc, soucieux de rappeler que cette plongée dans la «face sombre» du christianisme n'évacue pas son rôle dans l'émergence de courants pacifistes.
http://bibliobs.nouvelobs.com/idees/20170608.OBS0467/le-christianisme-est-il-une-religion-de-guerre.html

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Oui l'histoire va dans ce sens et c'est bien malheureux car le nom de Dieu et blasphèmé à cause de ça.

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Le christianisme est une religion de paix


Dieu est Amour dans le Nouveau Testament
Pour les chrétiens, qui reconnaissent en Jésus le messie attendu par Israël, la paix abonde avec Jésus.

Dès sa naissance, le chant des anges associe la gloire de Dieu dans le ciel avec la paix pour les hommes sur la terre (Lc 2,14),

Jésus passe son temps à formuler des salutations de paix, mais, s’il aime à dire à celui ou celle qu’il rencontre : « Va en paix ! » (Lc 8,48), il accompagne cette parole de gestes de guérison, voire même de pardon.

Pour ses disciples, Jésus révèle pleinement le « Dieu d’amour et de paix » (2 Co 13,11). Il est en sa personne la paix promise (Ep 2,14), déjà dans son ministère itinérant dans cette Palestine du premier siècle, mais plus encore après sa Résurrection (He 13,20). « En sa personne, il a tué la haine » écrit St Paul (Ep 2,14-22).

Pour les chrétiens, la paix est liée à la présence du Ressuscité qui rejoint ses disciples pour leur dire : « N’ayez pas peur… La paix soit avec vous ! » (Jn 20,19-21) et encore : « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix » (Jn 14,27).

Le christianisme est la religion la plus pacifique et la plus persécutée au 20e et 21e siècle
première religion persécutée avant le judaïsme au 20e siècle.
Première religion de génocides au 21e siècle !

Le Coran parle sans cesse de tuer, et vous, chrétiens, osez défendre l'Islam et le communisme qui nous massacre ?

Il est vrai que les apostats des témoins de Jéhovah subissent une violence psychologique forte, mais je veux croire que cela cessera et ne fut que de malheureuses maladresses individuelles.

Allons en paix.

Josué

avatar
Administrateur
Au cours des siècles passés, et encore à l’époque contemporaine, des responsables religieux comme politiques ont appelé à la transcendance divine pour justifier des actes de violence. D’autres autorités religieuses, au contraire, ont agi pour, canaliser, limiter ou bannir la violence. Pour comprendre la manière dont fonctionne la dynamique à l’œuvre dans la dialectique paix/guerre qui a travaillé les religions, il est impératif d’historiciser le phénomène en distinguant les textes de référence et leur interprétation, le contexte des épisodes conflictuels ou de pacification, les pratiques individuelles et collectives. De la sorte peuvent être mis au jour les grandes tensions susceptibles de mener à commettre des actes violents, notamment guerriers.

Cette mise en contexte est au coeur du projet qui a conduit à la réalisation du module didactique "Religions et gestion de la violence", proposé par notre partenaire, la communauté thématique "Histoire euro-méditerranéenne" (HEMED), un réseau d’enseignants-chercheurs issus d’universités de plusieurs pays du nord et du sud de la Méditerranée. Plusieurs chercheurs du Centre interdisciplinaire d'Etude des Religions et de la Laïcité de l'ULB ont participé à ce projet : le module didatique qui en a résulté est consultable ici.
http://www.o-re-la.org/index.php?option=com_k2&view=item&id=1968%3Areligions-et-gestion-de-la-violence&Itemid=85&lang=fr

Josué

avatar
Administrateur

 Cette brochure date de 1955 et pose la question si la chrétienté est elle un exemple de piété?

papy

avatar
Mikael a écrit:Oui l'histoire va dans ce sens et c'est bien malheureux car le nom de Dieu et blasphèmé à cause de ça.
Je confirme et rien que les croisades en est une preuve.
Ceci dit les protestant n'ont pas fait mieux.

Josué

avatar
Administrateur
19.06.2018

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Voici ce que l'on pouvait lire dans la revue "Notre histoire" dans le numéro 88 du mois d'Avril 1992 à travers des commentaires de religieux...

papy

avatar
C'est bien loin des principes donnés par Jésus.

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
D'autres preuves pour montrer que les premiers chrétiens étaient des pacificateurs qui ne faisaient pas la guerre.
A+

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Merci.
Et si tu as d'autres preuves, n'hésite pas à nous les faire connaître.

chico.

avatar
Le glaive et le goupillon ont toujours fait bon ménage dans la chrétienté et depuis l'empereur Constantin.

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR

Salut Chico,
En voici une preuve moderne parmi tant d'autres...

BenFis

avatar
"Ne pensez pas que je sois venu mettre la paix sur la terre ; je suis venu mettre, non pas la paix, mais l’épée." —  Jésus-Christ

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Que veux-tu dire par là? Que Jésus pousserait à la guerre? Le contexte de ces paroles sont en rapport avec la division que pourrait amener la position chrétienne dans la famille et pas de chercher à prendre des armes pour tuer au nom de Jésus.
D'ailleurs Jésus est très clair sur ce point en Jean 16:2,3.
A+

BenFis

avatar
philippe83 a écrit:Que veux-tu dire par là? Que Jésus pousserait à la guerre? Le contexte de ces paroles sont en rapport avec la division que pourrait amener la position chrétienne dans la famille et pas de chercher à prendre des armes pour tuer au nom de Jésus.
D'ailleurs Jésus est très clair sur ce point en Jean 16:2,3.
A+

Je veux souligner que Jésus n'a pas interdit de s'armer puisqu'il a dit:
«Eh bien maintenant, …celui qui n’a pas d’épée, qu’il vende son manteau pour en acheter une.» (Luc 22:36).

Tout en demandant d'utiliser une arme à bon escient:
«Remets ton épée à sa place, car tous ceux qui prennent l'épée périront par l'épée.» (Matthieu 26:52)

Avec des gens armés ici et là, il n'y a rien d'étonnant à ce qu'ils s'en servent de temps à autre.

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Tu peux s'il te plait préciser ta pensée d'une manière chrétienne?
Les premiers chrétiens(1/2ème siècle) sont-ils connus pour avoir pris part à des conflits, à défendre leur patrie ou sont-ils connus pour avoir étaient neutre à l'instar de Jésus? Peux-tu nous montrés ou dans le NT ta réponse s'est justifiée? Que préconise maintes versets du NT au sujet de l'attitude à avoir par rapport à des ennemies des chrétiens? La guerre, l'autodéfense, la vengeance, ou la recherche de la paix malgré la persécution et la haine?

BenFis

avatar
philippe83 a écrit:Tu peux s'il te plait préciser ta pensée d'une manière chrétienne?
Les premiers chrétiens(1/2ème siècle) sont-ils connus pour avoir pris part à des conflits, à défendre leur patrie ou sont-ils connus pour avoir étaient neutre à l'instar de Jésus? Peux-tu nous montrés ou dans le NT ta réponse s'est justifiée? Que préconise maintes versets du NT au sujet de l'attitude à avoir par rapport à des ennemies des chrétiens? La guerre, l'autodéfense, la vengeance, ou la recherche de la paix malgré la persécution et la haine?

Un Chrétien se doit de rester en paix avec son prochain et même tendre la joue gauche lorsqu'on le frappe sur la joue droite, voire d'aimer ses ennemis.
Mais, on ne peut pas mettre la vengeance, la guerre et la défense dans le même panier.
Si Jésus a préconisé de s'armer d'épées (verset déjà cité), ce n'est certainement pas pour partir en guerre ou aller se venger, mais probablement pour se défendre lorsqu'il est possible de le faire.

Josué

avatar
Administrateur
Il ne faut pas se leurrer la chrétienté a été une religion de guerre et c'est toujours le cas aujourd'hui.

BenFis

avatar
Josué a écrit:Il ne faut pas se leurrer la chrétienté a été une religion de guerre et c'est toujours le cas aujourd'hui.

Tout à fait d'accord. Il ne faudrait pas confondre le christianisme en général avec celui que prône le Christ. Ce n'est pas parce qu'on se prétend chrétien qu'on l'est forcément dans les faits.

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
La chrétienté et la négation du christianisme .
Il ne faut pas ce leurrer .

Lechercheur


philippe83 a écrit:Que veux-tu dire par là? Que Jésus pousserait à la guerre? Le contexte de ces paroles sont en rapport avec la division que pourrait amener la position chrétienne dans la famille et pas de chercher à prendre des armes pour tuer au nom de Jésus.
D'ailleurs Jésus est très clair sur ce point en Jean 16:2,3.
A+
C'est bien vrais il faut lire le contexte .
Benfis fait là une très mauvaise remarque.

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Bonjour BenFis,

Tu dis"pour se défendre" mais alors quand Pierre "défend" Jésus en utilisant son épée(Mat 26:51) pourquoi Jésus ne le félicite pas de l'avoir défendue de la sorte? Défendre le fils de Dieu (quel privilège), pourtant Jésus n'encourage pas du tout son geste!(Mat 26:52).

Et si l'épée de Pierre devait servir à se défendre finalement contre des humains et faire mal automatiquement, voir blesser gravement et même tuer, pourquoi Jésus lui dit:ne sais-tu pas que j'ai douze légions d'anges.."(Mat 26:53) et pourquoi guérir l'oreille endommagée du serviteur du grand prêtre venue l'arrêter si Pierre ne faisait que se défendre?

L'épée e Pierre pouvait donc servir non à se défendre pour faire du mal à son prochain, mais plutôt à autre chose de plus classique pour l'époque, à savoir: se défendre contre des bêtes sauvage par exemple dans le contexte topographique de la région.

Je te le redemande as-tu un verset dans le NT qui encourage la vengeance, qui montre qu'un chrétien peut se battre en tuant voir en blessant son prochain? Que faisaient les chrétiens du premier et deuxième siècle face à la violence? Que faisaient les chrétiens dans les arènes alors que leur vie étaient immanquablement en danger?

BenFis

avatar
philippe83 a écrit:Bonjour BenFis,

Tu dis"pour se défendre" mais alors quand Pierre "défend" Jésus en utilisant son épée(Mat 26:51) pourquoi Jésus ne le félicite pas de l'avoir défendue de la sorte? Défendre le fils de Dieu (quel privilège), pourtant Jésus n'encourage pas du tout son geste!(Mat 26:52).

Et si l'épée de Pierre devait servir à se défendre finalement contre des humains et faire mal automatiquement, voir blesser gravement et même tuer, pourquoi Jésus lui dit:ne sais-tu pas que j'ai douze légions d'anges.."(Mat 26:53) et pourquoi guérir l'oreille endommagée du serviteur du grand prêtre venue l'arrêter si Pierre ne faisait que se défendre?

L'épée e Pierre pouvait donc servir non à se défendre pour faire du mal à son prochain, mais plutôt à autre chose de plus classique pour l'époque, à savoir: se défendre contre des bêtes sauvage par exemple dans le contexte topographique de la région.

Je te le redemande as-tu un verset dans le NT qui encourage la vengeance, qui montre qu'un chrétien peut se battre en tuant voir en blessant son prochain? Que faisaient les chrétiens du premier et deuxième siècle face à la violence? Que faisaient les chrétiens dans les arènes alors que leur vie étaient immanquablement en danger?

Salut Philippe,

Avoir une arme ne veut pas dire s'en servir n'importe comment.

Le Christ devait être livré et mis à mort, il ne s'agissait donc pas d'empêcher la prophétie de se réaliser. On se souvient de la remarque de désapprobation de Jésus à l'encontre de Pierre lorsque ce dernier lui avait suggéré qu'il ne devait pas être arrêté pour être tué (Matthieu 16:21-23). Il n'y a rien d'étonnant à ce que Jésus ait empêché les disciples de se servir de leur arme à ce moment-là. Le Christ prévient néanmoins des conséquences qu'il peut y avoir à se servir d'une arme : "qui se sert de l’épée périra par l’épée".

Et il n'est pas précisé dans la Bible qu'il faudrait s'armer pour se défendre des animaux!?  Surprised

Pourquoi est-ce que tu essayes de faire un amalgame entre posséder une arme et se venger? Cela n'a rien  à voir. On peut se venger sans arme;  et on peut avoir une arme sans jamais s'en servir contre autrui. La vengeance n'a rien à voir avec la défense de soi et est réprimée par Paul lorsqu'il enjoint le chrétien à ne pas se venger lui-même mais à laisser la vengeance au Seigneur (Romains 12:19).

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Ok.
Donc tu seras d'accord pour dire que le vrai chrétien c'est à dire celui qui s'efforce de suivre les principes du NT ne fera pas la guerre ni ne l'apprendra et sera prêt à mourir pour ne pas tuer son prochain n'est-ce pas?

BenFis

avatar
philippe83 a écrit:Ok.
Donc tu seras d'accord pour dire que le vrai chrétien c'est à dire celui qui s'efforce de suivre les principes du NT ne fera pas la guerre ni ne l'apprendra et sera prêt à mourir pour ne pas tuer son prochain n'est-ce pas?

Pas tout à fait. Un Chrétien, selon moi, est celui qui agit en pleine conscience chrétienne face à une situation déterminée. En règle générale, il ne devrait évidemment pas apprendre la guerre, ni la faire. Un Chrétien ne devrait pas tuer, ni même blesser un être humain intentionnellement.
Ca, ce sont pour les interdits; mais il y a aussi des obligations dont le Chrétien doit tenir compte, comme celles de prendre soin des siens et de secourir les faibles.

Ces différents principes devraient être mis dans la balance du jugement de notre conscience chrétienne pour savoir comment agir, ou ne pas agir, au cas par cas.

On peut rappeler que dans le passé, même le commandement divin "tu ne tueras point", n'a jamais été appliqué à la lettre dans toutes les situations.

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Et quel est la "conscience chrétienne" au premier siècle dans le NT? Un chrétien a t-il tuer un autre chrétien? Et ou le NT annonce qu'il faut tuer quelqu'un puisque selon toi le commandement de ne pas tuer n'a jamais été appliqué à la lettre?
A+

Lechercheur


N'allez pas croire que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais bien le glaive". Matthieu X, 34.
Mais tout est question de contexte et cette parole ne doit pas être prise ici au premier degré. Il faut au contraire la comprendre de façon métaphorique, le glaive désignant ici la séparation, la déchirure occasionnée par la nouvelle religion, comme les versets suivants le montrent de façon suffisamment claire.

BenFis

avatar
philippe83 a écrit:Et quel est la "conscience chrétienne" au premier siècle dans le NT? Un chrétien a t-il tuer un autre chrétien? Et ou le NT annonce qu'il faut tuer quelqu'un puisque selon toi le commandement de ne pas tuer n'a jamais été appliqué à la lettre?
A+

Je peux te retourner la question: Où est-il dit dans le NT qu'un mari ne doit pas protéger sa famille ? Nulle part, sans doute!?
Lorsque rien n'est dit d'explicite dans les Ecritures, c'est donc que la conscience doit analyser le problème et essayer d'y répondre selon des principes qui peuvent eux-mêmes entrer en conflit.

D'autre part, le commandement de ne pas tuer n'est pas appliqué lors d'une exécution capitale (lapidation, vengeur du sang) ou de guerres de conquêtes par ex.

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Je te parle aujourd'hui du NT. De nombreux exemples du NT montrent que les chrétiens(des familles obligatoirement) ont été persécutés, leurs vies mis en danger par leurs ennemies et même certains d'entre eux ont été mis à mort comme par exemple Etienne.(Actes 7) Dans toutes ces situations ou vois-tu les chrétiens prendre des armes, des épées par exemple et se défendre?

BenFis

avatar
philippe83 a écrit:Je te parle aujourd'hui du NT. De nombreux exemples du NT montrent que les chrétiens(des familles obligatoirement) ont été persécutés, leurs vies mis en danger par leurs ennemies et même certains d'entre eux ont été mis à mort comme par exemple Etienne.(Actes 7) Dans toutes ces situations ou vois-tu les chrétiens prendre des armes, des épées par exemple et se défendre?

Ce sont des cas de figure où les autorités reconnues comme telles par le peuple ont pris des décisions d'exécutions capitales. Comme pour Jésus-Christ qui avait dit par ailleurs  aux disciple qu'ils seraient eux aussi persécutés. Ce sont des cas d'école mais qui ne reflètent pas forcément toutes les situations possibles.

papy

avatar
philippe83 a écrit:
Salut Chico,
En voici une preuve moderne parmi tant d'autres...
Et ce n'est pas au moyen-âge mais de notre époque.

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Benfis,
Ce sont des cas d'écoles certes mais ce sont des réalités du christianisme primitif. De ton côté montre-nous une situation du NT ou les chrétiens ont fait la guerre, se sont battus ou ont pris des armes pour se défendre.

BenFis

avatar
philippe83 a écrit:Benfis,
Ce sont des cas d'écoles certes mais ce sont des réalités du christianisme primitif. De ton côté montre-nous une situation du NT ou les chrétiens ont fait la guerre, se sont battus ou ont pris des armes pour se défendre.

Salut Philippe,
Le NT ne dit pas que le Chrétien peut ou non partir en guerre, parce que cette situation n’a pas existé durant le ministère du Christ. Le NT ne dit pas non plus si l’homme est autorisé à aller sur la lune…

Par contre,  d’une part,  l’AT est truffé de prise d’armes et même de massacres, souvent à la demande de Dieu, et d’autre part, Jésus a bien demandé à ses disciples de s’armer d’épées.
De plus, il a présenté cette situation hypothétique devant Ponce Pilate : « Si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu pour moi afin que je ne sois pas livré aux Juifs » (Jean 18:36).
Je constate qu’il y a donc un temps pour combattre et un temps pour éviter le combat, tout dépend des principes mis en jeu, dont j'ai déjà parlé plus haut; ajouté à celui de savoir si le Royaume de Dieu est partie prenante ou pas.

Cela donne une indication pour expliquer le comportement des premiers Chrétiens par rapport aux persécutions gouvernementales de Rome qui avaient pour but de s'opposer frontalement au Royaume de Dieu. Devant ce cas de conscience, nombre de Chrétiens ont choisis de se laisser persécuter à l'instar de Jésus.

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
BenFis,

Mais à l'époque des premiers chrétiens Rome dominait le monde et devait faire face à plusieurs conflits y compris celui des juifs nationalistes de plus en plus présent dans la région jusqu'en 70. Ors les chrétiens ne faisant pas partie du monde selon le principe de Jean 17:16 et de ce fait ne se sont pas rangés dans un camp.

Lorsque Jérusalem sera assiégée, loin de se défendre les vrais chrétiens ont fui selon la parole de Jésus en Luc 21:20,21. Ensuite face à leurs persécuteurs le NT ne décèle aucun cas ou un chrétien prend les armes. Au contraire les textes de 2 Cor 10:4,5 et Eph 6:12 montrent que le chrétien n'a pas à faire la guerre ou a prendre les armes, mais si il doit se battre c'est uniquement contre les faux raisonnements ou contre les forces spirituelles méchantes.

C'est d'ailleurs à cause de leur neutralité en générale et de leur refus de prendre les armes que les vrais chrétiens seront horriblement persécutés et... mis à mort dans les arènes. Les historiens confirmeront ce comportement.

Oui en tant voulue les serviteurs céleste de Jésus(les anges) combattront avec jésus lui-même comme annoncé en 2 Thess 1:6-9,Rév 19:12-16 mais ses serviteurs terrestres qui ne font pas parie du monde non. Voila pourquoi au verset 11 de Jean 18 Jésus recommande à Pierre de ne pas utiliser son épée! Et pour cause Jésus n'a t-il pas dit si il voulait se défendre selon Mat 26:53 qu'il ferait appel à son Père pour lui fournir 12 légions d'anges?

Voilà pourquoi tu ne trouveras pas dans le NT cette notion de guerre , d'utilisation des armes par les chrétiens, ou d'auto-défense parce que le vrai chrétien avait compris que celui qui le délivrerai ne serait pas un bras de chair mais seulement Dieu.

Et l'histoire l'a confirmée les vrais chrétiens sont morts en martyr pour avoir refuser de se battre, de faire la guerre, ils avaient compris le principe de 1 Jean 3:10-12 ET L'ONT APPLIQUER.

Voilà pourquoi le véritable christianisme est une religion de paix et non de guerre. Etre prêt à mourir parce que l'on ne veut pas tuer. C'est cela le vrai visage des premiers chrétiens. La plupart des grandes religions de ce monde n'ont pas suivies CE PRINCIPE ESSENTIEL au cours de leur histoire et jusqu'à aujourd'hui et ce merveilleux idéal aurait pu épargner la vie à des millions et des millions de personnes.
Malheureusement ce sont souvent les religions qui ont étaient les plus sanguinaires. Jean 16:2,3 explique pourquoi.
A+

BenFis

avatar
philippe83 a écrit:BenFis,

Mais à l'époque des premiers chrétiens Rome dominait le monde et devait faire face à plusieurs conflits y compris celui des juifs nationalistes de plus en plus présent dans la région jusqu'en 70. Ors les chrétiens ne faisant pas partie du monde selon le principe de Jean 17:16 et de ce fait ne se sont pas rangés dans un camp.

Lorsque Jérusalem sera assiégée, loin de se défendre les vrais chrétiens ont fui selon la parole de Jésus en Luc 21:20,21. Ensuite face à leurs persécuteurs le NT ne décèle aucun cas ou un chrétien prend les armes. Au contraire les textes de 2 Cor 10:4,5 et Eph 6:12 montrent que le chrétien n'a pas à faire la guerre ou a prendre les armes, mais si il doit se battre c'est uniquement contre les faux raisonnements ou contre les forces spirituelles méchantes.

C'est d'ailleurs à cause de  leur neutralité en générale et de leur refus de prendre les armes que les vrais chrétiens seront horriblement persécutés et... mis à mort dans les arènes. Les historiens confirmeront ce comportement.

Oui en tant voulue les serviteurs céleste de Jésus(les anges) combattront avec jésus lui-même comme annoncé en 2 Thess 1:6-9,Rév 19:12-16 mais ses serviteurs terrestres qui ne font pas parie du monde non. Voila pourquoi au verset 11 de Jean 18 Jésus recommande à Pierre de ne pas utiliser son épée! Et pour cause Jésus n'a t-il pas dit si il voulait se défendre selon Mat 26:53 qu'il ferait appel à son Père pour lui fournir 12 légions d'anges?

Voilà pourquoi tu ne trouveras pas dans le NT cette notion de guerre , d'utilisation des armes par les chrétiens, ou d'auto-défense parce que le vrai chrétien avait compris que celui qui le délivrerai ne serait pas un bras de chair mais seulement Dieu.

Et l'histoire l'a confirmée les vrais chrétiens sont morts en martyr pour avoir refuser de se battre, de faire la guerre, ils avaient compris le principe de 1 Jean 3:10-12 ET L'ONT APPLIQUER.

Voilà pourquoi le véritable christianisme est une religion de paix et non de guerre. Etre prêt à mourir parce que l'on ne veut pas tuer. C'est cela le vrai visage des premiers chrétiens. La plupart des grandes religions de ce monde n'ont pas suivies CE PRINCIPE ESSENTIEL au cours de leur histoire et jusqu'à aujourd'hui et ce merveilleux idéal aurait pu épargner la vie à des millions et des millions de personnes.
Malheureusement ce sont souvent les religions qui ont étaient les plus sanguinaires. Jean 16:2,3 explique pourquoi.
A+

Salut Philippe,

Effectivement, le Christianisme devrait être une religion de paix. L'histoire a démontré que celui-ci a grandement failli à cette tâche. C'est donc qu'il y a une différence notoire entre les religions chrétiennes et les Chrétiens, qui pris en tant qu'individus, font le choix de  suivre les traces du Christ plutôt que ceux des hommes.

Concernant la prise de Jérusalem par les Romains, le Christ avait donné ces instructions  à l'intention des Chrétiens :  
«Lorsque vous verrez l’Abomination de la désolation, installée dans le Lieu saint … alors, ceux qui seront en Judée, qu’ils s’enfuient dans les montagnes » (Matthieu 24:16).
Il semble donc normal que les Chrétiens aient choisi cette solution plutôt que de se défendre contre l'armée romaine. C'était une directive du Christ, il n'y avait donc pas ici de conscience à invoquer pour le Chrétien.

Cependant la possibilité de défense existe par ailleurs dans le NT, puisque  Jésus a bien demandé à ses disciples de s'armer en précisant que ses serviteurs auraient combattu dans le cas de figure où son Royaume aurait fait partie de ce monde.
Il peut donc exister d'autres cas sans rapport direct avec le Royaume de Dieu, qui ne sont pas précisés dans le NT, et qui pourraient  donc faire l'objet d'une utilisation d'armes. On en parle pas dans le NT tout simplement parce que durant le ministère du Christ aucun cas de ce genre ne s'est présenté.

Par ex. durant la seconde guerre mondiale, les Juifs ont fait l'objet d'un génocide qui n'a pu être arrêté que par une intervention armée. Sans cela, les Juifs auraient été totalement éradiqués des territoires occupés par le Reich allemand .
Autre ex. lorsque des terroristes de l'Etat Islamique ont massacré des gens en France, c'est bien une intervention armée qui a mis fin à leur action.
Cela n'est pas comparable avec le principe de neutralité chrétienne qui est à mettre en œuvre lorsqu'il est question du Royaume de Dieu, comme dans le cas des 1ers Chrétiens. Il s'agit simplement d'empêcher des personnes de se faire tuer.

C'est un avis personnel, bien sûr.  La conscience individuelle doit certainement avoir un grand rôle à jouer dans ce domaine.

Josué

avatar
Administrateur
Un bel exemple de la chrétienté.

Lechercheur


"La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas."
Paul Valéry - 1871-1945

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum