Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La notion du péché

Aller à la page : Précédent  1, 2

Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

1 La notion du péché le Ven 23 Juin - 16:28

Le Presbytre

avatar
Rappel du premier message :

Bonjour à tous!

D'après ce que nous voyons dans la bible le péché est entré dans le monde par le serpent ou bien sûr ce qu'il représente et que représente t-il ? C'est encore la bible qui nous répond lorsqu'elle affirme que le péché est entré dans le monde par un seul homme Adam ce qui est aussi vrai qu'il est entré dans le monde par le serpent seul. Cela signifie sans tordre les choses que le serpent est l'image et la démarche louvoyante d'Adam pour commettre la faute avec Eve. Puisque la bible appelle le serpent originel de Satan, Adam est donc Satan, car le mal ou le péché est entré en lui entraînant la mort.

Romains 1:17-21 nous rappelle : " (...) parce que ce qui se peut connaître de Dieu est manifeste parmi eux ; car Dieu le leur a manifesté ; car, depuis la fondation du monde, ce qui ne se peut voir de lui, savoir et sa puissance éternelle et sa divinité, se discerne par le moyen de l’intelligence, par les choses qui sont faites, de manière à les rendre inexcusables : parce que, ayant connu Dieu, ils ne le glorifièrent point comme Dieu, ni ne lui rendirent grâces ; mais ils devinrent vains dans leurs raisonnements, et leur cœur destitué d’intelligence fut rempli de ténèbres : se disant sages, ils sont devenus fous."

En fait ce sont toutes les choses qui nous entourent qui rendent témoignage de l'existence et de la puissance intellectuelle pleine de sagesse de Dieu. Tout dans sa création est logique et répond donc à des principes mathématiques dont voici un petit rappel des principes de bases.

En mathématique, une expression bien formée ou proposition est une expression qui a du sens et qui peut être vraie ou fausse. La logique (et donc les mathématiques) est basée sur le principe de non-contradiction. Ce principe dit qu’une expression bien formée ne peut pas être vraie et fausse à la fois. Le principe du tiers exclu stipule que si une expression bien formée n’est pas vraie, alors elle est fausse (ou que si elle n’est pas fausse, alors elle est vraie). Ce principe est vrai pour la plupart des expressions bien formées.

Si nous nous sommes bien imprégnés de ces principes mathématiques qui sont indéniables car ils font partie des lois de notre environnement, des choses de Dieu et ils vont nous aider dans notre travail de recherche.

En effet si ce que j'ai rappelé au premier paragraphe est vrai et écrit dans la bible et encore si c'est l'ordre logique où les choses se sont passées textuellement alors toutes les tentatives de vouloir démontrer le contraire sont fausses et ne sont que du vent que l'on pourra qualifier de blablabla!

Le Presbytre.   cherche  uniquement dans la bible!


51 Re: La notion du péché le Jeu 22 Mar - 14:26

Invité


Invité
Rene philippe a écrit:Bonjour oiseau du paradis. Tout d’abord te présenter mes très sincères excuses si je t’ai froissée d’une façon ou d’une autre; ce n’était pas du tout mon intention, simplement j’ai un peu de mal à saisir tes propos.

Tu peux bien sûr poser toutes tes questions et les membres du forum essaieront d’y répondre.

Encore une fois, mille excuses. Sincèrement désolé

Mes salutations,

À la bonne heure. Que dirais-tu de revenir maintenant au sujet ? Selon mon évaluation, il mérite d'être décortiqué du fait qu'il comporte plusieurs volets dont le premier semble être le fameux péché originel.

Tout d'abord, qu'est-ce que tu as de la difficulté à saisir de mes propos ? La nature animale et spirituelle de l'être humain ou le fait que le couple biblique de la genèse soit composé d'un homme et d'une femme lorsque considéré dans le sens de la descendance (arbre généalogique) ?

Ensuite qu'est-ce que le péché originel dans ta conception et/ou perception sensitive ?

Et finalement comment rattacher ce fameux mythe du péché originel à l'une ou l'autre des représentations de l'Adam et l'Ève de cet encadré ?

Merci de l'effort de volonté que je te sais maintenant capable de fournir et au plaisir de faire plus ample connaissance.

Bonne fin de journée.



Dernière édition par Oiseau du paradis le Mar 27 Mar - 22:45, édité 2 fois

52 Re: La notion du péché le Jeu 22 Mar - 14:39

chico.

avatar
Le péché n'est pasun mythe mais une réalité
Ta croyance et un amalgamme de plusieurs religions et c'est des plus confus pour que tu nous en donne une synthète compréhensible pour les profanes que nous sommes.
(1 Jean 1:8-10) 8 Si nous déclarons : “ Nous n’avons pas de péché ”, nous nous égarons nous-mêmes et la vérité n’est pas en nous. 9 Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés et nous purifier de toute injustice. 10 Si nous déclarons : “ Nous n’avons pas péché ”, nous faisons de lui un menteur, et sa parole n’est pas en nous.

53 Re: La notion du péché le Jeu 22 Mar - 21:20

Rene philippe

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Oiseau du paradis a écrit:À la bonne heure. Que dirais-tu de revenir maintenant au sujet ? Selon mon évaluation, il mérite d'être décortiqué du fait qu'il comporte plusieurs volets dont le premier semble être le fameux péché originel.
Intéressant ta remarque de "plusieurs volets" que je partage entièrement ! peux-tu être plus précise et nous dire quels volets tu y vois ?

Tout d'abord, qu'est-ce que tu as de la difficulté à saisir de mes propos ?
Eh bien justement, le genre de propos que tu dis juste après :

La nature animale et spirituelle de l'être humain ou le fait que le couple couple biblique de la genèse soit composé d'un homme et d'une femme lorsque considéré dans le sens de la descendance (arbre généalogique) ?
Là, je ne comprends pas l'ensemble de ta phrase. Il faudrait poser des questions mais sur un seul sujet à la fois, avant de passer à une autre question.

Ensuite qu'est-ce que le péché originel dans ta conception et/ou perception sensitive ?
Là, c'est tes termes "perception sensitive" que je ne comprends pas. Sinon, pour moi, le péché originel est celui d'Adam et Ève, mais, et tout le monde n'y pense pas, chronologiquement, c'est celui du diable quand il a tenté Ève.

Et finalement comment rattacher ce fameux mythe du péché originel à l'une ou l'autre des représentations de l'Adam et l'Ève de cet encadré ?
Je ne comprends pas quand tu parles de "représentations", désolé

Merci de l'effort de volonté que je te sais maintenant capable de fournir et au plaisir de faire plus ample connaissance.
Je suis toujours de bonne volonté sinon je ne serais pas Témoin de Jéhovah, ou je ne participerais pas à ce forum  Very Happy

54 Re: La notion du péché le Ven 23 Mar - 0:28

Invité


Invité
Rene philippe a écrit:Intéressant ta remarque de "plusieurs volets" que je partage entièrement ! peux-tu être plus précise et nous dire quels volets tu y vois ?

Salut,

Au premier paragraphe, il s'agit du péché entrant dans le monde par l'entremise d'Adam commettant une présumée faute avec Ève. Le serpent tentateur étant associé à satan, le péché originel se traduit par la relation sexuelle du couple qui entraîne la mort.

Au deuxième paragraphe, nous nous retrouvons +/- 4 millénaires plus tard avec une texte associé à Paul, un rabbin intégriste de Palestine avant de devenir un évangéliste converti au Christ. Le texte livré par Le Presbytre est inexact et induit en erreur, puisqu'il se lirait ainsi selon les versets qu'il a choisis :

Romains 1:17-21

17 parce qu'en lui est révélée la justice de Dieu par la foi et pour la foi, selon qu'il est écrit: Le juste vivra par la foi.

18 La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive,

19 car ce qu'on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître.

20 En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l'oeil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables,

21 puisque ayant connu Dieu, ils ne l'ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur coeur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres.


Alors de quoi s'agit-il ici. De la connaissance du bien et du mal ? De justice par la foi en Jésus-Christ et par les oeuvres ou de l'intelligence qui se transforme en ténèbres par l'égarement du coeur et de l'esprit ?

Aux deux paragraphes subséquents, nous faisons un autre bond dans le temps; je dirais +/- 1,500 ans. Nous voici donc avec un Dieu qui s'exprime par les mathématiques en son principe du tiers exclus puisque la logique se base sur la non-contradiction du vrai ou faux.

En conclusion, l'auteur nous invite à prendre position à savoir si certaines assertions dans la bible (dont le péché originel) sont vraies ou fausses et si l'histoire s'est réellement déroulée telle qu'elle y est littéralement stipulée.

55 Re: La notion du péché le Ven 23 Mar - 1:22

Invité


Invité
Oiseau du paradis a écrit:La nature animale et spirituelle de l'être humain ou le fait que le couple couple biblique de la genèse soit composé d'un homme et d'une femme lorsque considéré dans le sens de la descendance (arbre généalogique) ?

Rene philippe a écrit:Là, je ne comprends pas l'ensemble de ta phrase. Il faudrait poser des questions mais sur un seul sujet à la fois, avant de passer à une autre question.

J'essayais de déterminer, indépendamment du genre masculin ou féminin, le sens biblique de la notion du péché originel associé à la relation sexuelle. Est-ce que les animaux pèchent lorsqu'ils s'accouplent ?

Oiseau du paradis a écrit:Ensuite qu'est-ce que le péché originel dans ta conception et/ou perception sensitive ?

Rene philippe a écrit:Là, c'est tes termes "perception sensitive" que je ne comprends pas. Sinon, pour moi, le péché originel est celui d'Adam et Ève, mais, et tout le monde n'y pense pas, chronologiquement, c'est celui du diable quand il a tenté Ève.

Par perception sensitive, je fais référence aux 5 sens et dans une certaine mesure au domaine extrasensoriel. Quelle est la différence entre le diable et satan ?

Oiseau du paradis a écrit:Et finalement comment rattacher ce fameux mythe du péché originel à l'une ou l'autre des représentations de l'Adam et l'Ève de cet encadré ?

Rene philippe a écrit:Je ne comprends pas quand tu parles de "représentations", désolé

Adam et Ève en tant que nature physique et conscience par la raison ou Adam et Ève comme un homme et une femme.

Oiseau du paradis a écrit:Merci de l'effort de volonté que je te sais maintenant capable de fournir et au plaisir de faire plus ample connaissance.

Rene philippe a écrit:Je suis toujours de bonne volonté sinon je ne serais pas Témoin de Jéhovah, ou je ne participerais pas à ce forum  Very Happy

Merci de partager ouvertement tes couleurs, ce qui me permettra de mieux m'ajuster au dialogue.



Dernière édition par Oiseau du paradis le Ven 23 Mar - 1:34, édité 1 fois

56 Re: La notion du péché le Ven 23 Mar - 1:24

Invité


Invité
Message effacé.



Dernière édition par Oiseau du paradis le Ven 23 Mar - 1:32, édité 1 fois (Raison : Doublon.)

57 Re: La notion du péché le Ven 23 Mar - 7:08

Patrice1633

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Oiseau du Paradis a écrit:le péché originel se traduit par la relation sexuelle du couple qui entraîne la mort.
Pourquoi dit tu cela?

Regarde le grand projet de Dieu
27 Et Dieu se mit à créer l’homme à son image, à l’image de Dieu il le créa ; mâle et femelle il les créa.  28 En outre, Dieu les bénit et Dieu leur dit : “ Soyez féconds et devenez nombreux, remplissez la terre et soumettez-la ; tenez dans la soumission les poissons de la mer, et les créatures volantes des cieux, et toute créature vivante qui se meut sur la terre
Le projet de Dieu est bien qu'ils remplissent la terre, et on sais comment faire pour remplir la terre...

Quel etait l'interdiction demander?
16 Et Jéhovah Dieu imposa aussi cet ordre à l’homme : “ De tout arbre du jardin tu peux manger à satiété.  17 Mais quant à l’arbre de la connaissance du bon et du mauvais, tu ne dois pas en manger, car le jour où tu en mangeras, tu mourras à coup sûr

Quand il a appris ce qu'ils on fait il leurs a demander des comptes
9 Et Jéhovah Dieu appelait l’homme et lui disait : “ Où es-tu ? ”  
...
 As-tu mangé de l’arbre dont je t’avais ordonné de ne pas manger ?

C'est apres avoir constater qu'ils on désobéi â l'ordre de ne pas manger du fruit qu'ils les â chasser du Paradis 
23 Alors Jéhovah Dieu l’expulsa du jardin d’Éden pour cultiver le sol d’où il avait été pris.  24 Ainsi il chassa l’homme et posta à l’est du jardin d’Éden les chérubins et la lame flamboyante d’une épée qui tournoyait sans arrêt pour garder le chemin de l’arbre de vie

58 Re: La notion du péché le Ven 23 Mar - 7:51

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Non le péché originel n'est pas les relations sexuelles Car Dieu leurs avaient dire de croître et de se multiplier.
Il faut bien relire ce que dit le livre de la Genése sur cette question.

59 Re: La notion du péché le Ven 23 Mar - 20:08

Invité


Invité
Il semble vraiment difficile de s'en tenir d'abord à l'idée générale proposée par l'auteur de ce fil. Alors, compte tenu que la majorité souhaite aller en free lance dans plein de directions, j'essaierai de me faire girouette au vent à l'avenir. Alors tant pis pour l'étude puisque le désordre et l'école buissonnière prédominent.

Oiseau du paradis a écrit:le péché originel se traduit par la relation sexuelle du couple qui entraîne la mort.

Patrice1633 a écrit:Pourquoi dit tu cela?

Parce que je répondais à la question de Rene philippe à savoir quels sont les volets du texte d'origine de ce topic.

L'idée du premier paragraphe me rappelle drôlement la pensée de mon Guide. Je la résume et la réduisant au mieux en ce qui suit.

La réalité de l'esprit humain se situe entre l'aspect physique de sa nature et ses aspirations spirituelles. Il est donc normal que l'homme ressente une tension entre ces deux aspects. Lorsqu'il incline vers la première, il abaisse sa nature et lorsqu'il est attiré par la seconde, il élève sa nature. Telle est la véritable signification du péché originel.

Le récit de la Genèse quant à la tentation et la désobéissance n'est qu'une façon d'exprimer comment l'esprit et l'âme oscillent entre la nature animale et spirituelle. Lorsque nous donnons préséance à nos tendances animales, nous connaissons la mort de notre véritable réalité qui se traduit ici par le mythe du Paradis perdu.



Dernière édition par Oiseau du paradis le Sam 24 Mar - 14:58, édité 1 fois

60 Re: La notion du péché le Ven 23 Mar - 20:35

Invité


Invité
Message effacé. Il va falloir que je me familiarise avec les fonctions, il va sans dire.



Dernière édition par Oiseau du paradis le Ven 23 Mar - 23:16, édité 1 fois (Raison : Encore un doublon.)

61 Re: La notion du péché le Ven 23 Mar - 21:04

Invité


Invité
Je passe maintenant à la signification l'Arbre de Vie et de la Connaissance que je décortique ainsi :

L'Arbre de vie est l'aspiration à l'éternité et l'Arbre de la connaissance du bien et du mal, le désir d'accéder à la compréhension totale. Il n'y a donc pas de péché originel, ni de faute retombant sur toute la descendance, mais un état et une destinée qui consistent à s'affranchir d'une réalité inférieure pour accéder à une réalité supérieure.

Quoi d'autre encore ? Ah oui, la puissance mathématique du tiers exclus. Il évoque ce fameux pouce levé ou baissé en guise d'approbation ou désapprobation. Ce geste de la main des foules en délire de la Rome Antique qui jugeait du sort des gladiateurs et des hérétiques tels que Jésus !

En ramenant le sens dans le contexte des versets cités en titre, ne s'agit-il pas d'un ralliement des masses afin de mettre à feu, à sang et à sac l'une des deux religions du livre ? N'est-ce pas cela aussi la philosophie d'une logique froide et rationnelle issue d'un matérialisme scientifique effréné ? Ce dessein intelligent du nouvel-âge conduit-il les nations à leur perte ?

Afin de prendre position quant à la véracité des assertions et événements historiques de la Bible, il me faut d'abord remonter à la source du concept de la Guerre Sainte que j'identifie d'abord à une ronde infernale de tyrans en quête de pouvoir absolu et ce, depuis la nuit des temps.

Par quels moyens ou comment l'abomination instille-t-elle la peur et implante-t-elle une panoplie de préjugés dans les moeurs ? Je dirais par la puissance politique et religieuse véhiculée par tous nos médias et institutions d'enseignement.

J'y reviendrai peut-être plus tard avec mon opinion sur le contenu de la Bible en termes de vérité ou fausseté.

Bonne fin de journée tt' el' mundo.



Dernière édition par Oiseau du paradis le Sam 24 Mar - 14:55, édité 1 fois

62 Re: La notion du péché le Ven 23 Mar - 21:37

Patrice1633

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
L'Arbre de vie est l'aspiration à l'éternité et
l'Arbre de la connaissance du bien et du mal, 
le désir d'accéder à la compréhension totale. Il n'y a donc pas de péché originel, ni de faute retombant sur toute la descendance, mais un état et une destinée qui consiste à s'affranchir d'une réalité inférieure pour accéder à une réalité supérieure.
Donc pour toi ce que dit la bible n'est pas ce qui c'est réellement passé?

63 Re: La notion du péché le Sam 24 Mar - 0:32

Invité


Invité
Salut Patrice,

J'ai tout simplement présenté une façon de concevoir les choses différemment. Figer une vérité, un mythe ou une légende des temps anciens dans la réalité d'aujourd'hui fait obstacle à notre évolution.

Ceci dit, chaque personne est libre de ses croyances et je ne me poserai certainement pas en censeur ou redresseur de conscience.

64 Re: La notion du péché le Sam 24 Mar - 14:48

Josué

avatar
Administrateur
Le péché n'est malheureusement pas un mythe mais une triste réalité.
(Romains 3:23) 23 Tous, en effet, ont péché et n’atteignent pas à la gloire de Dieu,

65 Re: La notion du péché le Sam 24 Mar - 16:33

Invité


Invité
Josué a écrit:Le péché n'est malheureusement pas un mythe mais une triste réalité.
(Romains 3:23) 23 Tous, en effet, ont péché et n’atteignent pas à la gloire de Dieu,

Ce qui présuppose une conduite déviante de l'homme. Sur le plan théologique, un manquement à la loi divine (dans le rapport de l'être humain à Dieu) et sur le plan horizontal (dans la relation des êtres humains entre eux ou avec la société).

Nous nous retrouvons donc avec l'institutionnalisation d'un principe de justice et miséricorde, car nous instillons la programmation du péché dans la culture afin de maintenir le pouvoir de coercition des uns et des autres.
 
Udo Schaefer a écrit:Si quelqu'un commet un crime envers vous, vous n'avez pas le droit de le punir. Mais la loi se doit de le punir afin d'éviter la reddition du même crime par d'autres, car la souffrance de l'individu est de peu d'importance à coté du bien public en général.

Dans pareil contexte comment, après plus de 3,000 ans de décalage quant au décret des 10 commandements de Moïse, en arrivons-nous à l'abomination de la guerre, ce nec le mieux prisé et le plus ultra-jouissif des ravisseurs de conscience, ces soi-disant justiciers armés jusqu'aux dents selon le décret de la loi divine et civile ?

66 Re: La notion du péché le Sam 24 Mar - 16:46

samuel

avatar
Administrateur
Mais c'est le prix à payer suite au péché d'Adam.

Relis ce que dit Paul dans son épître aux Romains 3:23 et 6:23

67 Re: La notion du péché le Sam 24 Mar - 20:43

Invité


Invité
samuel a écrit:Mais c'est le prix à payer suite au péché d'Adam.

Relis ce que dit Paul dans son épître aux Romains 3:23 et 6:23

Spoiler:
3:23 car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu;
6:23 Car le salaire du péché, c'est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur.

La théorie paulinienne de la Chute et de la Rédemption ne trouve pas sa place dans l'économie divine exposée par Baha'u'llah. La notion de mal étant relativisée, c'est la Manifestation de Dieu qui indique ce qui est bon pour l'Homme à une époque donnée.

Cela explique les différences de lois enseignées par les différents fondateurs de religions. Ce qui est bon pour une époque donnée peut devenir mauvais pour une autre.

Donc, plutôt que de jongler avec la notion du péché originel qui est cloné à perpet dans la bible, je préfère et de loin me responsabiliser quant à la connaissance ou expérience que j'ai acquise au contact du bien et du mal.

Dans cette approche fondamentalement positive, ce satan contre lequel l'humain se bat est, selon Abdu'l-Baha, le « moi insistant », une autre définition de l’ego. En d'autres mots, il n'y a pas de péché primordial, pas de tare originelle, pas de réalité maligne et donc, plus de démiurge à l'affût de nos faiblesses

Cependant, affirmer ne pas croire à l'existence positive du Mal, n'empêche pas de voir que le mal existe, qu'il exerce une influence dans le monde et que les forces négatives peuvent contrôler notre vie si nous ne nous protégeons pas contre elles.

L'obscurité n'est qu'absence de lumière, mais comment dire qu'elle n'existe pas ? Le vide n'est qu'absence d'air mais ses effets peuvent être dévastateurs.

68 Re: La notion du péché le Dim 25 Mar - 15:38

Josué

avatar
Administrateur
Paul et un écrivain inspiré par Dieu et il n'a pas de théorie qui lui sont propre.
C'est un vase choisie par Jésus .
(Actes 9:15, 16) 15 Mais le Seigneur lui dit : “ Va, parce que cet homme est le vase que j’ai choisi pour porter mon nom aux nations ainsi qu’aux rois et aux fils d’Israël. 16 Car je lui montrerai clairement combien de choses il doit subir pour mon nom.  [...] 
En plus les autres apôtres parlent eux aussi du péché et de ses conséquences sur l'humanité.
(Jacques 4:16, 17) [...] . 17 Si donc quelqu’un sait faire ce qui est juste et pourtant ne le fait pas, c’est un péché pour lui.
(2 Pierre 2:14) 14 Ils ont les yeux pleins d’adultère et qui sont incapables de rompre avec le péché, et ils séduisent les âmes instables. Ils ont le cœur exercé à la convoitise. Ce sont des enfants maudits.
(1 Jean 1:8-10) 8 Si nous déclarons : “ Nous n’avons pas de péché ”, nous nous égarons nous-mêmes et la vérité n’est pas en nous. 9 Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés et nous purifier de toute injustice. 10 Si nous déclarons : “ Nous n’avons pas péché ”, nous faisons de lui un menteur, et sa parole n’est pas en nous.

69 Re: La notion du péché le Dim 25 Mar - 18:50

Invité


Invité
Un nouveau message nous appelle à examiner attentivement une expression contemporaine de l'Esprit Saint, une nouvelle révélation qui annonce, une fois encore, qu'elle a pour but, non pas d'abolir mais d'accomplir (Matt.5:17), rappelant qu'on ne met pas "du vin nouveau dans de vieilles outres." (Matt.8:17)

Examinons de plus près ce que l'on sait de ces premiers juifs qui acceptèrent Jésus. Quel genre de personnes étaient-ils? Par quel chemin arrivèrent-ils à le reconnaître?

D'abord, selon les événements relatés dans les Évangiles, ils n'étaient pas issus des rangs des érudits. En effet, Jésus fut critiqué parce qu'il fréquentait les tavernes et les pécheurs.

On peut donc supposer qu'il était plus difficile pour ceux qui avaient une formation religieuse et une position sociale à maintenir, de considérer sérieusement ses enseignements.

Nicodème faillit être une exception. Il était à la fois attiré et troublé. Cependant il ne put finalement accepter les explications fournies par Jésus et à la fin de leur conversation Jésus conclut :

Jean 3:10-12 a écrit:Tu es Maître en Israël et tu ignores ces choses? En vérité, en vérité, je te le dis, nous parlons de ce que nous savons et nous attestons ce que nous avons vu, mais vous ne recevez pas notre témoignage. Si vous ne croyez pas quand je vous dis les choses de la terre, quand je vous dis les choses du ciel comment croiriez vous ? - (Jean 3:10-12

Josué a écrit:Paul et un écrivain inspiré par Dieu et il n'a pas de théorie qui lui sont propre.
C'est un vase choisie par Jésus .

Et à partir de quel verset, je vous prie, présumez-vous que ce serait Jésus (de son vivant) qui aurait choisi Paul car il me semble que cet évangéliste ne l'aurait jamais connu (de son vivant).

Par association dans les affaires de ce monde, par décret ou par illumination ? J'avoue me sentir un peu perdue sur celle-là, Josué.

Selon Éric Louvet, les noms attribués à Jésus sont :

- Esprit de Dieu, (l')
- Fils de Dieu, (le)
- Fils de Marie, (le)
- Quintessence de la foi, (la)
- Suprême Horizon, (le)

et voilà que je me signe de la croix sur celle-ci. Merci du rappel de mon temps jadis.

70 Re: La notion du péché le Mar 27 Mar - 14:26

papy

avatar
Jésus n'a jamais renié la notion du péché bien au contraire.
31 “ Voilà pourquoi je vous le dis : Toute espèce de péché et de blasphème sera pardonnée aux hommes, mais le blasphème contre l’esprit ne sera pas pardonné

71 Re: La notion du péché le Mer 4 Avr - 10:14

Le Presbytre

avatar
Bonjour Papy!

papy a écrit:Jésus n'a jamais renié la notion du péché bien au contraire.
31 “ Voilà pourquoi je vous le dis : Toute espèce de péché et de blasphème sera pardonnée aux hommes, mais le blasphème contre l’esprit ne sera pas pardonné

Alors qu'est que l'esprit de Dieu selon la bible?

Amicalement.

Le Presbytre. cherche

72 Re: La notion du péché le Jeu 5 Avr - 7:21

Josué

avatar
Administrateur
Le Presbytre a écrit:Bonjour Papy!

papy a écrit:Jésus n'a jamais renié la notion du péché bien au contraire.
31 “ Voilà pourquoi je vous le dis : Toute espèce de péché et de blasphème sera pardonnée aux hommes, mais le blasphème contre l’esprit ne sera pas pardonné

Alors qu'est que l'esprit de Dieu selon la bible?

Amicalement.

Le Presbytre. cherche
Le sujet et sur le péché et pas autre chose.

73 Re: La notion du péché le Jeu 5 Avr - 17:43

Le Presbytre

avatar
Bonjour Josué!


Josué a écrit: Le sujet et sur le péché et pas autre chose.

Oui nous sommes bien d'accord mais Papy nous parle à juste titre du blasphème contre l'esprit qui est une forme de péché et cela fait bien partie du thème non! Or pour blasphémer contre l'esprit il est utile de savoir ce qu'est exactement l'esprit, enfin il me semble. Merci de permettre que la discussion suive dans ce sens.

Toute mon amitié fraternelle en échange de la tienne! Bon troc!

Le Presbytre. cherche

74 Re: La notion du péché le Mar 22 Mai - 13:47

Lechercheur


Le blasphème contre l'esprit saint et aussi un péché.
Il serait bien de ne pas l'oublier.

75 Re: La notion du péché le Jeu 31 Mai - 10:05

Le Presbytre

avatar
Bonjour Lechercheur!

Lechercheur a écrit:Le blasphème contre l'esprit saint et aussi un péché.
Il serait bien de ne pas l'oublier.

Très juste mais pour ne pas l'oublier comme tu le dis il faut d'une manière impérative savoir ce qu'est le blasphème contre l'esprit!

Amicalement.

Le Presbytre. cherche

76 Re: La notion du péché le Jeu 31 Mai - 15:12

Josué

avatar
Administrateur
Tu vas gentiment nous l'expliquer.

77 Re: La notion du péché le Jeu 31 Mai - 18:39

Le Presbytre

avatar
Bonsoir Josué!

Josué a écrit:Tu vas gentiment nous l'expliquer.

Tu demandes cela si gentiment que je ne peux refuser! Pour blasphémer contre l'esprit il faut avoir une parfaite connaissance de la parole de Dieu ce qui n'existe pas aujourd'hui loin de là. Si j'ose le dire le péché contre l'esprit doit être "parfait"!!! Ceci ne sera possible que lorsque personne ne pourra dire à son prochain connais Dieu car tous connaîtront Dieu. A la fin des mille ans les hommes auront cette connaissance et c'est là qu'ils auront la possibilité de faire à nouveau le mal, un mal qui, s'ils le font, sera alors en pleine connaissance de cause puisque les hommes seront devenus parfaits mais pas encore incorruptibles. Dans ces conditions aller contre Dieu sera blasphème contre l'esprit assorti de mort définitive. Passé cette démonstration de notre fidélité, nous serons alors incorruptibles.

Nous savons que cela n'arrivera pas car la bible nous dit clairement que le dernier ennemi qui doit être vaincu c'est la mort et donc également le péché puisqu'il est l'aiguillon de la mort, tous deux vont de paire et sont intimement liés. Seul l'incorruptibilité acquise détruira la puissance du péché et donc la mort. La mort ne peut être vaincue que de cette manière et elle le sera. C'est cela aussi la grandeur et la puissance de Dieu.

Amicalement.

Le Presbytre.  cherche

78 Re: La notion du péché le Mar 12 Juin - 16:13

Lechercheur


1. Définition. « Le péché est la transgression de la loi » (1Jean 3:4). « Là où il n’y a point de loi, il n’y a point non plus de transgression... Le péché n’est pas imputé, quand il n’y a point de loi » (Romains 4:15; 5:13). Le péché est donc toute désobéissance à la volonté révélée de Dieu, notre grand Législateur. Qu’il s’agisse d’une faute d’omission (négligence de faire ce que la Loi ordonne) ou de commission (action interdite par la Loi) (Jacques 4:17) ne change rien à l’affaire. Le plus grand commandement est celui de l’amour pour Dieu (Marc 12:28-31 ; Romains 13:8-10) ; celui donc qui n’aime pas a commis le plus grand péché, la faute par excellence, qui consiste à se mettre soi-même et sa volonté propre à la place de Dieu.

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum