Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Connaissez-vous des études scientifiques qui comparent la mortalité post-transfusionnelle à la mortalité par rapport aux techniques alternatives ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

nénel


Je sens que j'aborde là un sujet hautement polémique:

D'abord je laisse un lien vers ce que dit le collège central (cc) des témoins de Jéhovah:
ici

l'étude citée par le cc qui montre qu'il n'y a pas plus de risques à long termes par transfusions que par techniques alternatives est confirmée par cet article de journal:
http://www.cbsnews.com/news/jehovahs-witnesses-who-refuse-blood-transfusions-after-cardiac-surgery-at-no-greater-health-risk/

D'autres journaux montrent qu'il y a plus de survie à moyen ou long termes concernant le techniques alternatives versus les transfusions:
http://www.theage.com.au/news/national/treating-patients-like-jehovahs-witnesses-could-save-lives-expert/2007/05/27/1180205077463.html



et encore là

Pour le dernier lien que j'ai mis , malheureusement l'article  (le deuxième en partant du haut) est payant mais je l'avais consulté quand il était sorti car il était gratuit à l'époque et c'est une analyse de dix études portant en tout sur plus de deux cent mille personnes (donc représentatif) qui montrait que le taux de décès était presque le double pour ceux qui avaient eu une crise cardiaque et qui avaient été transfusés par rapport à ceux qui n'avaient pas été transfusés .( je ne me risque pas à vous dire les chiffres précis pour ne pas violer les droits de copyright mais je peux vous dire que dans les deux cas c'est un taux de mortalité à deux chiffres avant la virgule pour cent)

Alors me direz vous comment se fait il que le taux de survie est égal dans les deux cas voir supérieur pour les techniques alternatives alors que le risque majeur donné pour les transfusions sanguines est théoriquement inférieur à 1 décès  pour 1000 par les différentes sources ....

réponse ici

c'est une dépêche afp de 2007.(voir le deuxième lien sur la page Google)

Mais me direz-vous les émissions de télévisions ne disent-elles pas qu'une étude scandinave (finlandaise il me semble) montre qu'il y a (si j'en crois mes souvenirs) plus de 26 fois plus de morts chez les femmes témoins de Jéhovah qui accouchent que chez celle qui ne sont pas témoins de Jéhovah .

Cette étude ne portent que sur une patiente témoins de Jéhovah qui est morte donc non significative.(je ne me souviens plus ou je l'ai vu si vous avez les références je vous serez gré de les poster svp).


Cependant les journaux citent l'étude du chu de Rouen qui montre que les témoins de Jéhovah ont 37 pour 100 de décès après une anémie grave sans transfusion mais encore une fois l'étude ne portent que sur 134 témoins de Jéhovah et n'est pas comparative donc c'est là aussi non significatif....

http://www.chu-rouen.fr/actes/temoinJOR.htm

Merci de rester cordial même si vos conclusions sont différentes à ce sujet....et n'hésitez pas à poster d'autres études comparatives sur ce sujet pour alimenter la discussion.

Merci d'avance

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Je connais pas vraiment si il y a des études impartiales sur cette question.
Je vais chercher. :boukk

jc21


Nous suivons les commandements de Jéhovah, pas les études scientifiques faites par des humains imparfaits et qui n'ont pas la connaissance et la sagesse de notre créateur. Si Jéhovah nous demande de nous abstenir de sang, nous lui obéissons.

Lévitique 7:27
27 Toute âme qui mangera d’un sang quelconque, cette âme-là devra être retranchée+ de son peuple. ’

Lévitique 17:12
12 C’est pourquoi j’ai dit aux fils d’Israël : “ Nulle âme d’entre vous ne doit manger du sang et nul résident étranger qui réside comme étranger au milieu de vous+ ne mangera du sang+.

Actes 15:28, 29
28 Car l’esprit saint+ et nous-mêmes avons jugé bon de ne pas vous ajouter d’autre fardeau+, si ce n’est ces choses-ci qui sont nécessaires : 29 vous abstenir des choses qui ont été sacrifiées aux idoles+, et du sang+, et de ce qui est étouffé*+, et de la fornication*+. Si vous vous gardez soigneusement de ces choses+, vous prospérerez. Portez-vous bien* ! ”

Josué

avatar
Administrateur
Tout a fait Jc21. tbd
voilà un article.
Un intérêt croissant pour la médecine et la chirurgie sans transfusion
“ Tous les médecins qui travaillent avec le sang et qui traitent des patients en milieu chirurgical devraient s’intéresser à la chirurgie sans transfusion. ” — Docteur Joachim Boldt, professeur d’anesthésiologie, Ludwigshafen, Allemagne.
https://wol.jw.org/fr/wol/d/r30/lp-f/102000003

Josué

avatar
Administrateur
Voici un autre lien.

Médecine et Chirurgie sans transfusion - Une discipline en plein essor.
https://groups.google.com/forum/#!topic/forumculturel/IXyTfVTcKBw

nénel


Je te remercie beaucoup de ta franchise jc21 Smile mon frère....

En fait je comptais de toute façon expliquer pourquoi j'ai lancé cette discussion....

Cela n'est pas pour inciter quiconque ami qui lirait ces lignes à prendre les thérapies alternatives par choix purement avantageux sur le plan thérapeutique.

Si j'ai mis ces lignes sur un forum pour témoins de Jéhovah à la rubrique "témoins de Jéhovah" c'est pour donner à réfléchir à tous les frères et sœurs qui subissent de terribles pressions du corps médical ( pourtant souvent bien intentionné ) pour les inciter à accepter une transfusion.

Cela peut paraitre prétentieux je le sais .

La télévision et d'autres médias placent la transfusion sur un piédestal et disent qu'"elle sauve des vies".

Or déjà c'est faux car au mieux la transfusion prolonge la vie.

Le seul qui peut nous sauver définitivement la vie c'est Jéhovah et le seul sang qui peut nous sauver réellement c'est le sang de son fils Jésus notre seigneur.

Il y a tellement de contre vérité qui circulent qu'un frère ou une sœur qui a déjà subit le trauma d'un accident et à qui on dit "si vous ne prenez pas une transfusion vous mourrez" peut croire que la transfusion est la solution miracle qui pourrait prolonger sa vie .Et sa foi peut être très durement éprouvé.Sans compter les sœurs enceintes qui subissent des césariennes....

Moi aussi je suis bien déterminé aujourd'hui à obéir à Jéhovah peu importe le prix comme Job qui disait "je ne me dessaisirai pas de mon intégrité" et c'est uniquement par amour pour Jéhovah que je ne prendrai pas de transfusion le moment venu .

Je ne nie pas que l'anémie même avec des thérapies alternatives à la transfusion fait beaucoup de morts comme on peut le voir dans ces différentes études.

Mais la transfusion est un leurre car dans le meilleur des cas elle ne fait pas mieux que les thérapies alternatives .

Contrairement aux médias qui nous font prendre "des vessies pour des lanternes" en nous annonçant des statistiques faramineuses sur les transfusions .

Si le collège central des témoins de Jéhovah nous donnent des statistiques comparatives rassurantes sur les thérapies alternatives , il ne retient que les statistiques sur les thérapies les plus défavorables aux thérapies alternatives pourquoi?

Le collège central n'est il pas appelé "le serviteur fidèle et prudent" selon la traduction Louis Segond

Souvent on me dit"vous les témoins de Jéhovah vous laissez mourir vos enfants" faute de soins .

A quoi je réponds que je veux les meilleures thérapies possibles pour moi et ma famille je ne demande pas à droit à mourir et je leur donne le point de vue du collège central sur les  statistiques sur les thérapies alternatives .

Je tiens à te remercier Josué pour tes liens très intéressants que tu as mis sur les thérapies alternatives à la transfusion .

Au demeurant celui qui aurait un lien pour un tutoriel qui pourrait expliquer comment comprendre les études (scientifiques ou académiques) avec leur jargon compliqué je suis preneur merci d'avance ...

J'aurais encore beaucoup à dire mais je ne veux pas surcharger le sujet ...

Merci de me lire

Josué

avatar
Administrateur
Tien une étude.
http://www.hemovigilance-cncrh.fr/www2/evalution_et_formation/les_clef_de_hemovigilance/EFFETS%20INDESIRABLES%20RECEVEURS%20ET%20%20INCIDENTS%20CHAINE%20TRANSFUSIONNELLE.pdf

nénel


La revue Cancer (angl.) du 15 février 1987 donnait les résultats d’une étude menée aux Pays-Bas: “ Chez les malades atteints du cancer du côlon, on a observé d’importants effets négatifs sur la durée de vie à long terme des transfusés. Dans ce groupe, 48 % des transfusés et 74 % des non-transfusés ont atteint le seuil de survie des 5 ans. ” Des médecins de l’université de Californie du Sud ont effectué un suivi sur cent opérés du cancer. “ Le taux de récurrence des cancers du larynx s’est élevé à 14 % chez ceux qui n’avaient pas reçu de sang et à 65 % chez ceux qui en avaient reçu. En ce qui concerne le cancer de la cavité buccale, du pharynx, du nez ou des sinus, le taux de récurrence était de 31 % chez les non-transfusés contre 71 % chez les transfusés. ” — Annals of Otology, Rhinology & Laryngology, mars 1989.

lu ici:=04a7da9e-82fc-4549-8d49-2815d1f60395&insight[search_result_index]=1]https://www.jw.org/fr/publications/livres/le-sang/les-transfusions-sont-elles-sans-danger/#?insight[search_id]=04a7da9e-82fc-4549-8d49-2815d1f60395&insight[search_result_index]=1

Josué

avatar
Administrateur
C -Les inconvénients des transfusions sanguines




I - La transmission de maladies et les cas d'impossibilité ou de complication

Même si les risques lors de transfusion sanguine sont trés limités et ont trés nettement diminués avec les années principalement gràce au contrôle trés vigilant du sang et à l'avancée de la médecine, les risques restent tout de même présent.
Le plus grand risque étant du à des incompatibilitées sanguine qui peuvent la plus part du temps être évité mais pouvant aussi être trés grave allant jusqu'a entrainer la mort du sujet transfusé.
Il se peut aussi qu'il y ai une contamination bactérienne qui elle aussi reste rare et trés grave.
Certaines maladies ne peuvent pas être détectées lors de l analyse de l'échantillon du sang.
Le receveur peut aussi développer un dérèglement de l'organisme du à de trop nombreuses transfusions sanguines. Le receveur peut avoir une surcharge en fer par exemple.

nénel


Josué a écrit:C -Les inconvénients des transfusions sanguines




I - La transmission de maladies et les cas d'impossibilité ou de complication

   Même si les risques lors de transfusion sanguine sont trés limités et ont trés nettement diminués avec les années principalement gràce au contrôle trés vigilant du sang et à l'avancée de la médecine, les risques restent tout de même présent.
   Le plus grand risque étant du à des incompatibilitées sanguine qui peuvent la plus part du temps être évité mais pouvant aussi être trés grave allant jusqu'a entrainer la mort du sujet transfusé.
Il se peut aussi qu'il y ai une contamination bactérienne qui elle aussi reste rare et trés grave.
Certaines maladies ne peuvent pas être détectées lors de l analyse de l'échantillon du sang.
Le receveur peut aussi développer un dérèglement de l'organisme du à de trop nombreuses transfusions sanguines. Le receveur peut avoir une surcharge en fer par exemple.

Encore merci pour tes recherches Josué!!!! Very Happy

Les banques de sang voudraient nous faire croire que le plus grand risque des transfusions sanguines résident dans l'incompatibilité sanguine qui ferait peu ou prou 1 mort pour  1000 transfusions.

Or dans ce cas pourquoi les transfusions font elles autant de morts que les techniques alternatives voire plus de morts sur les études faites à 5 voire 20ans ?

Probablement les risques majeurs se trouvent à moyen termes dans les risques de crises cardiaques (cf le message 1) voire de cancer ( cf le message 8 )

c'est ce que confirme ce lien cliquer ici svp ( c'est  un site commercial donc à prendre quand même avec quelques réserves )

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Merci Nénel pour ton lien.

nénel


Merci pour tes encouragements Mikael!  Very Happy

Ce que je regrette c'est que j'avais vu sur "la toile"( c'est à dire internet) un site commercial qui parlait d'un "restaurateur volumique" (pour faire simple un liquide qui "remplace" le sang en cas d'anémie mais ne transporte pas l'oxygène) et je ne l'ai pas mis dans mes favoris

Ce site expliquait en substance que chez les bébés issus des  témoins de Jéhovah grâce à ce liquide le nombre de complications et de morts à moyen termes (5 ans ) était  beaucoup moindre par rapport à des bébés du même age qui avait reçu une transfusion  ....

L'écart était encore plus important que chez les adultes .

Pourquoi me direz vous ?

Parce que d'après ce site le corps des bébés contient moins de sang que celui des adultes et que l'effet du manque d'oxyde nitrique du sang reçu dans les transfusions étaient encore plus important .

Ce site mettait preuve à l'appui des liens vers des pages scientifiques d'études dont je n'ai pu comprendre la subtilité car c'était trop techniques pour que je puisse comprendre... et c'est probablement pour cette raison que je ne l'ai pas mis dans mes signets.(mince Crying or Very sad )

chico.

avatar
Sur cette question il faut faire confiance en Dieu, car il donne des lois pour le bien de l'homme.

nénel


Je mets encore un lien ici qui m'a paru intéressant

chico.

avatar
nénel a écrit:Je mets encore un lien ici qui m'a paru intéressant
 L'auteur de ce livre est témoin de Jéhovah.

Josué

avatar
Administrateur
Bientõt plus besoin de dons du sang?
Des chercheurs français viennent de réussir la première autotransfusion humaine de globules rouges -qui transportent l'oxygène des poumons vers les tissus- à partir de cellules souches.

Les résultats de cette étude parue jeudi, dans la revue spécialisée américaine Blood, réalisée par Luc Douay (Inserm-UPMC) à l'hôpital Saint-Antoine de Paris, laissent espérer qu'un jour les patients ayant besoin d'une transfusion sanguine deviennent leurs propres donneurs, selon l'Institut national de la santé et de la recherche médicale. Les globules rouges injectés ont été créés à partir des propres cellules souches hématopoïétiques humaines (CSH) - qui fabriquent tous les types de cellules sanguines - d'un donneur humain.

À partir de ces cellules souches, les chercheurs ont réussi à produire en laboratoire des milliards de globules rouges, avec l'aide d'additifs spécifiques appelés «facteurs de croissance». À l'issue de tests sur des souris, l'équipe de recherche a répété l'expérience sur un donneur volontaire: après lui avoir réinjecté des globules rouges cultivés à partir de ses propres cellules souches, ils ont évalué leur survie dans son organisme. Résultats: la durée de vie et le taux de survie des cellules cultivées sont similaires à ceux des globules rouges «classiques». Ce qui étaye leur validité en tant que source possible de transfusion, disent les chercheurs.

Une réserve illimitée de cellules sanguines

«Bien que les recherches déjà menées aient montré qu'il est possible de transformer les CSH en globules rouges matures, cette étude est la première à démontrer que ces cellules peuvent survivre dans le corps humain, une percée majeure pour la médecine transfusionnelle», souligne Luc Douay, principal auteur de l'étude, directeur de l'unité de recherche «Prolifération et différenciation des cellules souches».

«Nous avons cruellement besoin de nouvelles sources de produits sanguins pouvant être transfusés, en particulier pour faire face à la pénurie de donneurs de sang et pour réduire le risque d'infection lié aux nouveaux virus émergents, associé à la transfusion classique», ajoute-t-il. Il se dit convaincu que ces globules rouges cultivés en laboratoire pourraient constituer une réserve illimitée de cellules sanguines et une alternative aux produits de transfusion classiques. Toutefois, la production à grande échelle de ces cellules requiert des progrès technologiques supplémentaires.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum