Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Lecture Jérémie n: 35-38

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Lecture Jérémie n: 35-38 le Lun 8 Mai - 17:24

samuel

avatar
Administrateur
Lecture chapitre 35-38.

2 Re: Lecture Jérémie n: 35-38 le Mer 10 Mai - 7:20

samuel

avatar
Administrateur

JOYAUX DE LA PAROLE DE DIEU | JÉRÉMIE 35-38
Ébed-Mélek : un exemple de courage et de bonté

00:0000:44
Ébed-Mélek, un fonctionnaire de la cour du roi Tsidqiya, a manifesté des qualités divines

38:7-13

Ébed-Mélek s’adressant au roi Tsidqiya
Il a agi avec courage et fermeté : il s’est adressé au roi Tsidqiya en faveur de Jérémie, puis a délivré Jérémie de la citerne.

Il a manifesté de la bonté en prenant des chiffons et des bouts de tissus doux pour atténuer le frottement des cordes sous le

3 Re: Lecture Jérémie n: 35-38 le Mer 10 Mai - 18:14

samuel

avatar
Administrateur
Le chapitre 35 montre encore une fois , que le châtiment que va subir Juda est la juste conséquence de son attitude coupable.

4 Re: Lecture Jérémie n: 35-38 le Jeu 11 Mai - 7:54

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Qui était Ébed-Mélek ? De toute évidence, c’était un fonctionnaire à la cour de Tsidqiya, le roi de Judaa. Il vivait à la même époque que Jérémie, envoyé par Dieu pour avertir la nation infidèle de Juda de sa destruction imminente. Bien qu’entouré par des princes incroyants, Ébed-Mélek craignait Dieu et respectait Jérémie. Les qualités qu’il manifestait ont été mises à rude épreuve lorsque les princes méchants ont accusé à tort Jérémie de sédition et l’ont jeté dans une citerne boueuse pour qu’il y meure (Jérémie 38:4-6). Qu’allait faire Ébed-Mélek ?
Il a agi avec courage et fermeté sans craindre les représailles des princes. Il s’est adressé en public à Tsidqiya pour protester contre le traitement infligé à Jérémie. Il a dit au roi en montrant peut-être du doigt les responsables : “ Ces hommes ont mal agi [envers] Jérémie. ” (Jérémie 38:9). Ébed-Mélek a atteint son but et, sur l’ordre de Tsidqiya, il a pris 30 hommes pour aller sauver Jérémie.

5 Re: Lecture Jérémie n: 35-38 le Jeu 11 Mai - 9:56

Josué

avatar
Administrateur
Quelles sont « les deux familles » dont il est question ici ? (Jr 33:23, 24) [1er mai, w07 15/3 11 § 4] L’une est la famille royale issue du roi David, et l’autre, la famille sacerdotale composée des descendants d’Aaron. Avec la destruction de Jérusalem et du temple, il apparaissait que Jéhovah cesserait d’avoir un royaume sur la terre et que le culte qui lui ´ etait rendu ne serait plus restauré.

6 Re: Lecture Jérémie n: 35-38 le Ven 12 Mai - 7:54

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Jérémie chapitre 36 : ce récit bisou ligne l'impiété du roi et de ses nombreux conseillers.
Let attitude face à la parole divine annoncée par le prophète apparaît comme l'une des causes du châtiment qui va s'abattre sur le pays.

7 Re: Lecture Jérémie n: 35-38 le Sam 13 Mai - 15:25

Josué

avatar
Administrateur
“Ordre donné par Jérémie, le prophète, à Séraja, fils de Nérija, fils de Machséja, lorsqu’il se rendit à Babylone avec Sédécias, roi de Juda, la quatrième année du règne de Sédécias.” Il semble que ce Séraja, grand chambellan du roi, était le frère charnel de Baruc, secrétaire du prophète Jérémie (Jérémie 32:12-16 ; 36:4-18). Or, si Séraja était le frère de Baruc, il est probable qu’il était bien disposé envers le maître de celui-ci, Jérémie, et cela expliquerait pourquoi Jérémie décida de l’employer dans le service de Jéhovah. “Jérémie écrivit dans un livre tous les malheurs qui devaient arriver à Babylone, toutes ces paroles qui sont écrites sur Babylone.” (Jérémie 51:59, 60). Jérémie remit ce rouleau à Séraja et lui demanda de l’emporter à Babylone

8 Re: Lecture Jérémie n: 35-38 le Lun 15 Mai - 7:38

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Mélek, un fonctionnaire de la cour du roi Tsidqiya, a manifesté des qualités divines

38:7-13

Ébed-Mélek s’adressant au roi Tsidqiya
Il a agi avec courage et fermeté : il s’est adressé au roi Tsidqiya en faveur de Jérémie, puis a délivré Jérémie de la citerne.

Il a manifesté de la bonté en prenant des chiffons et des bouts de tissus doux pour atténuer le frottement des cordes sous les aisselles de Jérémie.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum