Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

L'Intolérance - un fléau du passé ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

samuel

avatar
Administrateur

samuel

avatar
Administrateur
LE BOURREAU frappait de sa barre de fer Jean Calas. Le corps aux membres brisés était attaché sur une roue en place publique, à Toulouse. La dépouille du supplicié fut ensuite incendiée.
Jean Calas, accusé de crime, mourut sur la roue. La veille, le 9 mars 1762, ce protestant avait été déclaré coupable du meurtre de son fils. Le mobile de l’homicide: empêcher le garçon de se convertir au catholicisme. Au cours d’un service funèbre solennel, le fils Calas fut salué comme un martyr catholique.
Toutefois, Voltaire (philosophe français) pressentait que Calas avait été victime de l’intolérance catholique. Après avoir fourni la preuve que la mort du fils Calas était due à un suicide et non à un meurtre, Voltaire fit campagne à travers l’Europe pour alerter l’opinion publique. Son plan aboutit et il obtint enfin des autorités françaises la révision du procès. Le 9 mars 1765, l’innocence de Calas fut reconnue, mais à titre posthume. Ce procès manifeste du parti pris antiprotestant devint l’une des causes les plus célèbres au monde. Du reste, l’affaire Calas incita Voltaire à rédiger son célèbre Traité sur la tolérance.

samuel

avatar
Administrateur

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Malheureusement l'intolérance existe toujours et de pire en pire.

Josué

avatar
Administrateur
Catholiques-protestants : L'Église, instrument du salut ou lieu de prédication ?
CYPRIEN MYCINSKI publié le 26/07/2017

Pour les 500 ans de la Réforme, La Vie analyse tout l'été les points d'achoppement entre les deux confessions. Cette semaine, c'est la définition même de l'Église qui échauffe les esprits.
« Là où la prédication de l'Évangile est annoncée et là où les sacrements sont célébrés, là est l'Église. » Voilà la définition que l'on trouve dans ces deux textes majeurs du protestantisme que sont la Confession d'Augsbourg (1530), de Philipp Melanchthon, texte doctrinal fondamental du luthéranisme, et l'Institution de la religion chrétienne (1536), de Jean Calvin. L'Église, pour un protestant, est donc une assemblée de fidèles réunis par la prédication de l'Évangile et la célébration de la cène, rien de plus. La définition que donne l'Église catholique d'elle-même est beaucoup plus « forte » selon Michel Kubler, prêtre catholique, qui dialogue avec François Clavairoly, pasteur et président de la Fédération protestante de France, dans le livre d'entretien Protestants, catholiques. Ce qui nous sépare encore (Bayard).
L'Église romaine se considère instituée par Jésus-Christ lui-même, au moment où celui-ci...
http://www.lavie.fr/dossiers/protestants-catholiques/catholiques-protestants-l-eglise-instrument-du-salut-ou-lieu-de-predication-26-07-2017-83854_906.php

Lechercheur


Ce n'est pas qu'un fléau du passé, c'est un fléau des plus actuel et les grandes religions y sont pour quelque chose.
Il ne faut pas se voiler la face. grsour

Patrice1633

avatar
Rebienvenu lechercheur

Lechercheur


Patrice1633 a écrit:Rebienvenu lechercheur
Merci à toi.

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Aux vus de ce qui se passe dans le monde il y a pas photo l'intolérance est en augmentation.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum