Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les témoins de Jéhovah bannis de Russie.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 6]

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Rappel du premier message :

Les TJ & la Watchtower bannis de la Russie fin 2016


La situation est claire
Le "tsar" Poutine, chrétien orthodoxe pratiquant, en a fini avec les "intrusions" de la Watchtower américaine en bannissant définitivement cette organisation et ses membres.


Interdiction des Témoins de Jéhovah en Russie
Le bras de fer entre la Watchtower de s'imposer au nom de Dieu en Russie, a rencontré la colère de l'Église Orthodoxe russe qui a mis fin à l'existence légale de la Watchtower russe.


Désormais, tout témoin de Jéhovah surpris en Russie ira finir sa vie en prison, ou pire.


papy

avatar
Mikael a écrit:Si une lettre sera lue à la prochaine réunion.
Pour moi ça sera Samedi .

papy

avatar
Il faut écrire le plus vite possible avant l'ouverture du procès.

samuel

avatar
Administrateur
Pour moi c'est déjà fait.

tj-wtb&ts

avatar
Reportage :

***Principes du Message Biblique aux « Chrétiens Témoins (pour et) de IHVH (Jéhovah) et (pour et) de Jésus-Christ » de Russie et de partout sur la terre :

***  study (2 Thessaloniciens 1:2-12)


2 À vous faveur imméritée et paix de la part de [[IHVH]] Dieu le Père, et du Seigneur Jésus Christ.


3 Nous sommes obligés de toujours rendre grâces à [[IHVH]] Dieu pour vous, frères, comme il convient, parce que votre foi augmente beaucoup et que l’amour de chacun de vous tous croît l’un envers l’autre.


4 De sorte que nous-mêmes nous sommes fiers de vous parmi les congrégations de [[IHVH]] Dieu à cause de votre endurance et de votre foi dans toutes vos persécutions et les tribulations que vous supportez.


5 C’est là une preuve du juste jugement de [[IHVH]] Dieu, vous amenant à être jugés dignes du royaume de [[IHVH]] Dieu pour lequel vous souffrez vraiment.


6 Est pris en compte à ce propos le fait qu’il est juste pour [[IHVH]] Dieu de rendre la tribulation à ceux qui vous font subir la tribulation,


7 mais, à vous qui subissez la tribulation, le soulagement avec nous lors de la révélation du Seigneur Jésus du ciel avec ses anges puissants


8 dans un feu flamboyant, quand il fera venir la vengeance sur ceux qui ne connaissent pas [[IHVH]] Dieu et ceux qui n’obéissent pas à la bonne nouvelle concernant notre Seigneur Jésus.


9 Ceux-là subiront la punition judiciaire d’une destruction éternelle de devant le Seigneur et de [devant] la gloire de sa force,


10 à l’époque où il viendra pour être glorifié au sujet de ses saints et pour être, en ce jour-là, regardé avec étonnement au sujet de tous ceux qui ont exercé la foi, parce que le témoignage que nous avons rendu a été accueilli avec foi chez vous.


11 C’est bien pour cela que nous prions toujours pour vous, pour que notre Dieu [[IHVH]]  vous juge dignes de [son] appel et qu’il accomplisse entièrement tout ce qu’il lui plaît de faire comme bien et l’œuvre de la foi avec puissance ;


12 afin que le nom de notre Seigneur Jésus soit glorifié en vous, et vous en union avec lui, selon la faveur imméritée de notre Dieu [[IHVH]] et du Seigneur Jésus Christ. ***  study ***

http://tj-tjc-bibliquement.exprimetoi.net/

tj-wtb&ts

avatar
Reportage:
***Déclaration universelle des droits ((et devoirs)) de l'homme
*** (Romains 13:1-7) 13 Que toute âme soit soumise aux autorités supérieures, car il n’y a pas d’autorité si ce n’est de par Dieu ; les autorités qui existent se trouvent placées de par Dieu dans leurs positions relatives. 2 C’est pourquoi celui qui s’oppose à l’autorité s’est opposé à la disposition de Dieu ; ceux qui s’y sont opposés recevront un jugement pour eux-mêmes. 3 Car ceux qui gouvernent sont objet de crainte, non pas pour la bonne action, mais pour la mauvaise. Veux-tu donc ne pas craindre l’autorité ? Continue à faire le bien, et tu en auras des louanges ; 4 car elle est pour toi le ministre de Dieu pour ton bien. Mais si tu fais ce qui est mauvais, sois dans la crainte, car ce n’est pas pour rien qu’elle porte l’épée ; elle est en effet le ministre de Dieu, un vengeur pour manifester la colère sur celui qui pratique ce qui est mauvais. 5 Il y a donc une raison impérieuse d’être soumis, non seulement à cause de cette colère, mais également à cause de [votre] conscience. 6 Car c’est pour cela que vous payez aussi des impôts ; car ils sont les serviteurs publics de Dieu servant constamment à cette fin même. 7 Rendez à tous ce qui leur est dû : à qui [exige] l’impôt, l’impôt ; à qui [exige] le tribut, le tribut ; à qui [exige] la crainte, la crainte ; à qui [exige] l’honneur, l’honneur. ***

Source :
http://www.un.org/fr/universal-declaration-human-rights/

Article premier
Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

Article 2
1. Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.
2. De plus, il ne sera fait aucune distinction fondée sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante, que ce pays ou territoire soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou soumis à une limitation quelconque de souveraineté.

Article 3
Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

Article 4
Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude; l'esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes.

Article 5
Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

Article 6
Chacun a le droit à la reconnaissance en tous lieux de sa personnalité juridique.

Article 7
Tous sont égaux devant la loi et ont droit sans distinction à une égale protection de la loi. Tous ont droit à une protection égale contre toute discrimination qui violerait la présente Déclaration et contre toute provocation à une telle discrimination.

Article 8
Toute personne a droit à un recours effectif devant les juridictions nationales compétentes contre les actes violant les droits fondamentaux qui lui sont reconnus par la constitution ou par la loi.

Article 9
Nul ne peut être arbitrairement arrêté, détenu ou exilé.

Article 10
Toute personne a droit, en pleine égalité, à ce que sa cause soit entendue équitablement et publiquement par un tribunal indépendant et impartial, qui décidera, soit de ses droits et obligations, soit du bien-fondé de toute accusation en matière pénale dirigée contre elle.

Article 11
1. Toute personne accusée d'un acte délictueux est présumée innocente jusqu'à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d'un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées.
2. Nul ne sera condamné pour des actions ou omissions qui, au moment où elles ont été commises, ne constituaient pas un acte délictueux d'après le droit national ou international. De même, il ne sera infligé aucune peine plus forte que celle qui était applicable au moment où l'acte délictueux a été commis.

Article 12
Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d'atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes.

Article 13
1. Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l'intérieur d'un Etat.
2. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays.

Article 14
1. Devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l'asile en d'autres pays.
2. Ce droit ne peut être invoqué dans le cas de poursuites réellement fondées sur un crime de droit commun ou sur des agissements contraires aux buts et aux principes des Nations Unies.

Article 15
1. Tout individu a droit à une nationalité.
2. Nul ne peut être arbitrairement privé de sa nationalité, ni du droit de changer de nationalité.

Article 16
1. A partir de l'âge nubile, l'homme et la femme, sans aucune restriction quant à la race, la nationalité ou la religion, ont le droit de se marier et de fonder une famille. Ils ont des droits égaux au regard du mariage, durant le mariage et lors de sa dissolution.
2. Le mariage ne peut être conclu qu'avec le libre et plein consentement des futurs époux.
3. La famille est l'élément naturel et fondamental de la société et a droit à la protection de la société et de l'Etat.

Article 17
1. Toute personne, aussi bien seule qu'en collectivité, a droit à la propriété.
2. Nul ne peut être arbitrairement privé de sa propriété.

Article 18
Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites.

Article 19
Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.

Article 20
1. Toute personne a droit à la liberté de réunion et d'association pacifiques.
2. Nul ne peut être obligé de faire partie d'une association.

Article 21
1. Toute personne a le droit de prendre part à la direction des affaires publiques de son pays, soit directement, soit par l'intermédiaire de représentants librement choisis.
2. Toute personne a droit à accéder, dans des conditions d'égalité, aux fonctions publiques de son pays.
3. La volonté du peuple est le fondement de l'autorité des pouvoirs publics ; cette volonté doit s'exprimer par des élections honnêtes qui doivent avoir lieu périodiquement, au suffrage universel égal et au vote secret ou suivant une procédure équivalente assurant la liberté du vote.

Article 22
Toute personne, en tant que membre de la société, a droit à la sécurité sociale ; elle est fondée à obtenir la satisfaction des droits économiques, sociaux et culturels indispensables à sa dignité et au libre développement de sa personnalité, grâce à l'effort national et à la coopération internationale, compte tenu de l'organisation et des ressources de chaque pays.

Article 23
1. Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage.
2. Tous ont droit, sans aucune discrimination, à un salaire égal pour un travail égal.
3. Quiconque travaille a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu'à sa famille une existence conforme à la dignité humaine et complétée, s'il y a lieu, par tous autres moyens de protection sociale.
4. Toute personne a le droit de fonder avec d'autres des syndicats et de s'affilier à des syndicats pour la défense de ses intérêts.

Article 24
Toute personne a droit au repos et aux loisirs et notamment à une limitation raisonnable de la durée du travail et à des congés payés périodiques.

Article 25
1. Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d'invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté.
2. La maternité et l'enfance ont droit à une aide et à une assistance spéciales. Tous les enfants, qu'ils soient nés dans le mariage ou hors mariage, jouissent de la même protection sociale.

Article 26
1. Toute personne a droit à l'éducation. L'éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l'enseignement élémentaire et fondamental. L'enseignement élémentaire est obligatoire. L'enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l'accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite.
2. L'éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l'amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix.
3. Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d'éducation à donner à leurs enfants.

Article 27
1. Toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté, de jouir des arts et de participer au progrès scientifique et aux bienfaits qui en résultent.
2. Chacun a droit à la protection des intérêts moraux et matériels découlant de toute production scientifique, littéraire ou artistique dont il est l'auteur.

Article 28
Toute personne a droit à ce que règne, sur le plan social et sur le plan international, un ordre tel que les droits et libertés énoncés dans la présente Déclaration puissent y trouver plein effet.

Article 29
1. L'individu a des devoirs envers la communauté dans laquelle seul le libre et plein développement de sa personnalité est possible.
2. Dans l'exercice de ses droits et dans la jouissance de ses libertés, chacun n'est soumis qu'aux limitations établies par la loi exclusivement en vue d'assurer la reconnaissance et le respect des droits et libertés d'autrui et afin de satisfaire aux justes exigences de la morale, de l'ordre public et du bien-être général dans une société démocratique.
3. Ces droits et libertés ne pourront, en aucun cas, s'exercer contrairement aux buts et aux principes des Nations Unies.

Article 30
Aucune disposition de la présente Déclaration ne peut être interprétée comme impliquant pour un État, un groupement ou un individu un droit quelconque de se livrer à une activité ou d'accomplir un acte visant à la destruction des droits et libertés qui y sont énoncés.***

http://tj-tjc-bibliquement.exprimetoi.net/

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Hier à nice la SDR est restée ouverte toute la journée pour aider les frères et soeurs à rédiger leurs lettres . Plusieurs secrétaires étaient à disposition . Toute la journée de 8 h à 19 h les frères et soeurs sont venus une longue file d'attente s'est formée .Ce fut une merveilleuse journée pour tout ceux qui ont participer à cette journée pour nos frères de Russie . Résultat : 8300 lettres collectées et 667 écrites sur place ! 6000 ont étés postées dans les bureaux de poste , ce matin les frères sont allés poster le reste à l'aéroport .
A Cagnes sur mer : une sœur va pour envoyer un paquet de lettre , le receveur lui pose des questions un monsieur dans la file d'attente demande des explications et ...paye la totalité de l'affranchissement des lettres : il voulait participer !
Voilà petites nouvelles du sud .

.

samuel

avatar
Administrateur
Bon témoignage.
Il faut écrire avant la fin du mois de Mars.

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Et il semble que dans les bureaux de poste on commence à se demander mais ou vont ces milliers de lettres? Ce matin une soeur m'a rapporter que des clients faisant la queue alors qu'une soeur remettait plusieurs lettres à une employée de la poste se sont demandés pourquoi envoyer du courrier en Russie? La soeur a expliquer la raison, deux personnes se sont proposées alors de donner des timbres pour envoyer des lettres à Mr Poutine en leurs noms.
a+

tj-wtb&ts

avatar
La mobilisation semble s'étendre... study Les "indignés" "réclament" partout, et le NOM de IHVH sera proclamé par toute la terre... Arrow :boukk

http://tj-tjc-bibliquement.exprimetoi.net/

Josué

avatar
Administrateur
WASHINGTON - Suite à la demande du gouvernement russe de la Cour suprême d'interdire effectivement aux Témoins de Jéhovah en Russie de se prosterner, affirmant qu'ils sont membres d'une "organisation extrémiste", le président de la Commission d'Helsinki, le sénateur Roger Wicker (MS) Smith (NJ-04) et le commissaire Richard Hudson (NC-08), ont fait les déclarations suivantes:

"Il est faux d'appliquer des lois antiterroristes erronées à ceux qui cherchent à pratiquer leur foi", a déclaré le président Wicker. "Le gouvernement russe exploite de véritables menaces d'extrémisme violent pour saper le peu de liberté religieuse qui subsiste dans ce pays. Cela détourne les efforts réels de lutte contre le terrorisme. J'exhorte le gouvernement russe à abandonner l'affaire immédiatement. "

"L'enjeu de la prochaine affaire judiciaire est la légalité et peut-être la survie des Témoins de Jéhovah - et en fait la liberté religieuse fondamentale - dans toute la Fédération de Russie", a déclaré le co-président Smith. "Si la Cour suprême de Russie déclare ce groupe de foi une organisation extrémiste, c'est un signe sinistre pour tous les croyants et cela marque un jour sombre et triste pour tous les Russes".

«En tant que fervent partisan de la liberté religieuse, je suis consterné par le fait que le gouvernement russe traite un groupe religieux entier comme une menace pour la sécurité nationale», a déclaré le commissaire Hudson. «L'affiliation religieuse ne devrait jamais être une justification pour la persécution.

Le 15 mars, le ministère russe de la Justice a déposé une plainte formelle pour désigner le Centre administratif des Témoins de Jéhovah en Russie comme un groupe extrémiste et liquider son siège national et 395 sections locales appelées «organisations religieuses locales». Décider contre le Centre administratif, 175.000 Témoins de Jéhovah en Russie pourraient faire l'objet de poursuites pénales pour pratiquer leur foi.

Selon l'Acte final d'Helsinki signé par les 57 États participants de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe - y compris la Russie - «les États participants reconnaîtront et respecteront la liberté de l'individu de professer et de pratiquer, seul ou en communauté avec d'autres, la religion Ou croyance agissant conformément aux diktats de sa propre conscience.
https://www.csce.gov/international-impact/press-and-media/press-releases/helsinki-commission-condemns-pending-legal

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Heureusement qu'il y a des institutions qui jouent les gardent fou!
Mais Poutine va t'il les écouter ?

chico.

avatar

32000 lettre envoyé par le Guatèmala.

Inconnu


Ma femme et moi avons écrit dès qu'on a su. on a envoyer les lettres lundi matin.

Ils vont en avoir de la lecture... Very Happy

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Poutine doit bien rigoler d'avoir mis dans sa poche Donald Trump qui risque d'être destitué si les preuves de sa trahison contre les USA sont avérés.

Les témoins de Jéhovah feraient bien d'apprendre à communiquer avec lui. Toutes les sectes sont présentes en Russie, Poutine s'en moque complètement. Alors pourquoi la Watchtower se torpille en Russie tout seule ? Là, c'est vraiment une organisation humaine non inspirée, c'est clair.

Et Trump qui trahit en premier les témoins de Jéhovah ! Incroyable.

En quelques années, la Watchtower a perdu la Chine, la Russie, les USA. Il serait temps de changer de Président, non ?
Je vous rassure, le pape François est un hypocrite qui n'a même pas la foi.

La solution, nous la connaissons, Internet comme porte à porte via les forums.

Or je constate que les témoins de Jéhovah sont de moins en moins présents dans ce forum, il faut les motiver !

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Le problématique c'est que le site des temoins de Jéhovah est interdit en Russie !

Josué

avatar
Administrateur
MAKSIM SHEVCHENKO: "CETTE LOI VIOLENT LES PRINCIPES FONDAMENTAUX DE LA LIBERTÉ DE CONSCIENCE"
Vidéo des Témoins de Jéhovah en Russie, 30 mars 2017
Maksim Leonardovich Shevchenko est le président du Centre d'études stratégiques de la religion et de la politique dans le monde moderne et membre du Conseil pour le développement de la société civile et des droits de l'homme sous la présidence de la fédération russe.

"Je considère que ce procès viole les principes fondamentaux de la liberté de conscience dans la mesure où il est difficile d'appeler les Témoins de Jéhovah à une organisation extrémiste. Les Témoins de Jéhovah n'ont pas été détectés ni dans les actes terroristes ni dans les mauvaises intentions. Les Témoins ne le font pas Appeler à des actions armées, à des organisations terroristes ou à une désobéissance.
http://www2.stetson.edu/~psteeves/relnews/170330a.html

Bill


Marmhonie a écrit:
La solution, nous la connaissons, Internet comme porte à porte via les forums.

Or je constate que les témoins de Jéhovah sont de moins en moins présents dans ce forum, il faut les motiver !

les règlements de comptes se font par mp



Dernière édition par Josué le Dim 2 Avr - 23:18, édité 1 fois (Raison : hors sujet)

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
C'est le 5 Avril que le jugement doit être rendu!
Alors attendons avec patience ce qui va venir.

Josué

avatar
Administrateur
Espérons que l'attentat dans le métro de St Pétersbourg n'aura pas d'impact sur le jugement a venir.
http://www.ledauphine.com/france-monde/2017/04/03/les-images-de-l-attentat-a-saint-petersbourg

samuel

avatar
Administrateur
Avez-vous des nouvelles de Russie concernant le procès ?

Josué

avatar
Administrateur
Hello à tous. Juste pour vous informer que ce soir la chaine France 2 dans son journal de 19H50 diffuse un élément sur la campagne de lettres des TJ pour la Russie. Rediffusion demain a 6 et a 9h Sil vous plait passez le message à ceux qui pourraient être intéressés.

Josué

avatar
Administrateur
La Cour suprême de Russie considère interdire le culte des témoins de Jéhovah
Elizabeth Dias
04 avril 2017
La Cour suprême russe pourrait déclarer les Témoins de Jéhovah une organisation extrémiste lors d'une audience mercredi, un mouvement qui conduirait à la saisie du siège de l'église près de Saint-Pétersbourg et à la proscription du culte organisé du groupe.
Avant l'audience, les préoccupations internationales ont augmenté. "Si la Cour suprême statue en faveur des autorités, ce sera la première décision de ce genre par un tribunal déclarant qu'une organisation religieuse centralisée enregistrée est" extrémiste ", a déclaré le bureau du haut commissaire des droits de l'homme des Nations Unies dans un communiqué mardi.
La décision réduirait également les années de restrictions accrues de la Fédération de Russie contre les religions minoritaires. L'été dernier, la Russie a introduit une loi antiterroriste qui a également limité l'évangélisation, et un tribunal régional a ordonné la déportation de six missionnaires avec l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. En 2015, un tribunal a interdit la branche de Moscou de Church of Scientology.
Since 2009, the group has designated Russia as a “Tier 2” nation, on the watch list one step below countries of particular concern. “The fate of the Jehovah’s Witnesses is the fate of any religious group that does not pledge its allegiance to the Russian government,” Arriaga says. “April 5 will definitely mark a new chapter of religious persecution in post-Soviet Russia.”
http://time.com/4723456/jehovahs-witness-russia-supreme-court/
Un autre article ici.
https://www.nytimes.com/2017/04/04/world/europe/russia-moves-to-ban-jehovahs-witnesses-as-extremist.html?rref=collection/timestopic/Religion%20and%20Belief&action=click&contentCollection=timestopics&region=stream&module=stream_unit&version=latest&contentPlacement=1&pgtype=collection&_r=0

Bill


ONU sur les droits des experts exhortent la Russie à abandonner la poursuite des Témoins de Jéhovah qui menace la liberté de religion

GENÈVE (4 Avril 2017) - Les mesures prises par le gouvernement russe d'interdire les activités des Témoins de Jéhovah en utilisant une action en justice intentée en vertu des lois contre l'extrémisme ont été condamnés comme « extrêmement préoccupante » par trois experts des droits de l'homme des Nations Unies *. 

« Ce procès est une menace non seulement pour les Témoins de Jéhovah, mais à la liberté individuelle en général dans la Fédération de Russie », selon les experts. 

« L'utilisation de la législation contre l'extrémisme dans cette façon de limiter la liberté d'opinion, y compris la croyance religieuse, d'expression et d'association à ce qui est reconnue d'utilité publique est illégale et dangereuse, et signale un avenir sombre pour toute la liberté religieuse en Russie », ils souligné. 

La condamnation fait suite à une action en justice déposée devant la Cour suprême le 15 Mars pour déclarer les Témoins de Jéhovah « extrémistes » du centre administratif du pays, de le liquider, et d'interdire son activité.  

Une ordonnance de suspension est entrée en vigueur à cette date, ce qui empêche le centre administratif et tous ses centres religieux locaux d'utiliser des médias publics et de nouvelles municipales, et d'organiser et de mener des assemblées, rassemblements et autres événements publics. 

Une audience complète du tribunal est prévue pour le 5 Avril et si la Cour suprême se prononce en faveur des autorités, ce sera la première telle décision par un tribunal déclarant une organisation religieuse centralisée enregistrée comme « extrémiste ». 

Les préoccupations au sujet de la loi contre l'extrémisme ont déjà été soulevées dans une communication par les trois experts aux autorités russes le 28 Juillet ici 2016.  

La suspension imposée le 15 ordre Mars est le dernier d'une série d'affaires judiciaires et des ordonnances, y compris un avertissement envoyé à l'organisation l'année dernière référence à la « irrecevabilité de l'activité extrémiste ». Cela a déjà conduit à la dissolution de plusieurs organisations de Jéhovah locaux témoins, des raids contre leurs locaux et de la littérature confisqués.  

« Nous exhortons les autorités à abandonner la poursuite conformément à leurs obligations en vertu du droit international des droits humains, et de réviser la législation contre l'extrémisme et sa mise en œuvre pour éviter les abus fondamentaux des droits de l'homme, » les experts de l'ONU ont conclu. 

(*) Les experts: M. David Kaye (USA), Rapporteur spécial sur la liberté d'opinion et d' expression , M. Maina Kiai (Kenya), Rapporteur spécial sur la liberté de réunion pacifique et d'association , et M. Ahmed Shaheed (Maldives ), Rapporteur spécial sur la liberté de religion ou de conviction .  

Les rapporteurs spéciaux font partie de ce qu'on appelle les procédures spéciales du Conseil des droits de l' homme. Procédures spéciales, le plus grand organisme d'experts indépendants dans le système des Nations Unies des droits de l' homme, est le nom général de mécanismes indépendants des faits de découverte et de suivi du Conseil qui traitent soit des situations nationales spécifiques ou des questions thématiques dans toutes les régions du monde. Les experts des procédures spéciales travaillent sur une base volontaire; ils ne sont pas du personnel des Nations Unies et ne reçoivent pas de salaire pour leur travail. Ils sont indépendants de tout gouvernement ou organisation et siègent à titre individuel.  

ONU droits de l' homme, page pays: Fédération de Russie  

Pour plus d' informations et les demandes des médias s'il vous plaît contacter Mme Azin Tadjdini (+41 22 917 9400 / atadjdini@ohchr.org ) 

Pour les demandes des médias liés à d' autres experts indépendants des Nations Unies: 

Xabier Celaya, droits de l' homme - Unité des médias (+ 41 22 917 9383 / xcelaya@ohchr.org ) 

Vous pouvez accéder à cet avis aux médias en ligne 

- See more at: http://www.ohchr.org/FR/NewsEvents/Pages/DisplayNews.aspx?NewsID=21479&LangID=F#sthash.A2AstD7y.dpuf

http://www.ohchr.org/FR/NewsEvents/Pages/DisplayNews.aspx?NewsID=21479&LangID=F

Courage, la "Bête Sauvage" a pris votre défense Wink

samuel

avatar
Administrateur
Merci.
C'est les César de la terre qui prennent notre défense rien à voir avec la bête sauvage.
avec notes et références
Ré 12:16 Mais la terre est venue au secours de la femme, et la terre a ouvert sa bouche et a avalé le fleuve que le dragon avait vomi de sa gueule
Mais ceci et une autre histoire.

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
05.04.2017
Avec le décalage horaire nous devrions déjà savoir le résultat du jugement ?

Bill


Mikael a écrit:05.04.2017
Avec le décalage horaire nous devrions déjà savoir le résultat du jugement ?

C'est reporté à demain.

Le ministère russe de la Justice exige de qualifier d’«extrémiste» l’activité des Témoins de Jéhovah et d’interdire son activité sur le territoire russe.

La Cour suprême de la Russie a entamé ce mercredi l'examen des poursuites lancées contre l'organisation Témoins de Jéhovah pour activité extrémiste. L'ordonnance visant à dissoudre le siège russe de l'organisation exige également la saisie de ses biens, a indiqué un juriste des Témoins.
« Le ministère de la Justice réclame de saisir les biens, cependant ceux-ci n'appartiennent pas au siège russe de l'organisation », a-t-il indiqué. À cet égard, le juriste a demandé d'impliquer dans l'affaire neuf représentations des Témoins de Jéhovah à l'étranger à qui appartiennent les fonds que la justice russe envisage de confisquer. Il s'agit notamment d'organisations implantées en Espagne, en Suède, en Norvège et en Autriche.

De son côté, la Justice assure que tous les objets visés par la saisie appartiennent au siège russe de l'organisation.

Les Témoins de Jéhovah ont à plusieurs reprises violé la législation russe. Près d'une centaine d'ouvrages diffusés par l'organisation ainsi que l'activité de huit de ses représentations en Russie ont récemment été jugés «extrémistes» par le ministère russe de la Justice, suite à quoi une enquête a été ouverte.
Ce mercredi, l'organisation a contesté la suspension de son activité, et exigé la suspension des poursuites ainsi que le réexamen de l'affaire. Le procès a finalement été reporté à jeudi.


https://fr.sputniknews.com/russie/201704051030760976-temoins-jehovah-russie/

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Merci .

Bill


Y a pas de quoi monkey

Josué

avatar
Administrateur
Alors a demain. Very Happy

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Josué a écrit:Hello à tous. Juste pour vous informer que ce soir la chaine France 2 dans son journal de 19H50 diffuse un élément sur la campagne de lettres des TJ pour la Russie. Rediffusion demain a 6 et a 9h Sil vous plait passez le message à ceux qui pourraient être intéressés.
L'info n'était pas bonne car antenne 2 n'a pas parlé de ce sujet.

samuel

avatar
Administrateur
Alors c'est aujourd'hui que cela ce joue.
Prions pour nos frères de Russie.

Josué

avatar
Administrateur
Toujours pas de nouvelle !

Josué

avatar
Administrateur
Le ministère russe de la Justice exige de qualifier d’«extrémiste» l’activité des Témoins de Jéhovah et d’interdire son activité sur le territoire russe.
La Cour suprême de la Russie a entamé ce mercredi l'examen des poursuites lancées contre l'organisation Témoins de Jéhovah pour activité extrémiste. L'ordonnance visant à dissoudre le siège russe de l'organisation exige également la saisie de ses biens, a indiqué un juriste des Témoins.
« Le ministère de la Justice réclame de saisir les biens, cependant ceux-ci n'appartiennent pas au siège russe de l'organisation », a-t-il indiqué. À cet égard, le juriste a demandé d'impliquer dans l'affaire neuf représentations des Témoins de Jéhovah à l'étranger à qui appartiennent les fonds que la justice russe envisage de confisquer. Il s'agit notamment d'organisations implantées en Espagne, en Suède, en Norvège et en Autriche.

De son côté, la Justice assure que tous les objets visés par la saisie appartiennent au siège russe de l'organisation.

L’éducation des jeunes comme clé de voûte de la lutte contre l’extrémisme?
© AFP 2017 MICHAL CIZEK
L’éducation des jeunes comme clé de voûte de la lutte contre l’extrémisme?
Les Témoins de Jéhovah ont à plusieurs reprises violé la législation russe. Près d'une centaine d'ouvrages diffusés par l'organisation ainsi que l'activité de huit de ses représentations en Russie ont récemment été jugés «extrémistes» par le ministère russe de la Justice, suite à quoi une enquête a été ouverte.
Ce mercredi, l'organisation a contesté la suspension de son activité, et exigé la suspension des poursuites ainsi que le réexamen de l'affaire. Le procès a finalement été reporté à jeudi.

https://fr.sputniknews.com/russie/201704051030760976-temoins-jehovah-russie/

Josué

avatar
Administrateur
https://www.jw.org/en/news/releases/by-region/russia/supreme-court-begins-case-against-jehovahs-witnesses/La
Cour suprême de Russie commence un cas de haut niveau contre les témoins de Jéhovah

NEW YORK-Aujourd'hui, la Cour suprême de la Fédération de Russie a commencé à examiner une demande du ministère de la Justice pour liquider le Centre administratif des Témoins de Jéhovah en Russie. La Cour a annoncé une reprise, et l'audience se poursuivra le jeudi 6 avril 2017 à 14h.

papy

avatar
Une petite vidéo ici.
http://www.lepoint.fr/video/russie-les-temoins-de-jehovah-juges-extremistes-et-bannis-06-04-2017-2117819_738.php
Et une autre.
https://www.jw.org/fr/actualites/juridique/par-region/russie/heiner-bielefeldt-interview/

Josué

avatar
Administrateur
Interdiction de la transfusion sanguine aux malades, insistance sur le côté exceptionnel des membres du groupe... Aux yeux du ministère russe de la Justice, les actions des Témoins de Jéhovah sont incompatibles avec la loi sur la lutte contre l'extrémisme. Cependant, la prohibition du mouvement risque de favoriser son retrait dans la clandestinité.

Les Témoins de Jéhovah. Image d'illustration
© AFP 2017 BERTRAND GUAY
Les Témoins de Jéhovah bientôt bannis de Russie pour «extrémisme»
Le mouvement des Témoins de Jéhovah (TdJ) viole la loi « Sur la lutte contre l'extrémisme », interdisant notamment pour des motifs religieux toute transfusion sanguine aux membres de cette organisation, a déclaré le ministère russe de la Justice, cité par les médias locaux.
En outre, les membres de cette organisation insistent sur leur distinction des autres, ce qui va également à l'encontre de la législation en question, estime le ministère.

« L'examen des brochures d'information des Témoins de Jéhovah a été mis en place et les experts ont conclu que les informations qu'elles contiennent présentaient une menace pour la santé », a indiqué à Sputnik Svetlana Borissova, représentante du ministère.

Le département est convaincu que les activités des TdJ vont à l'encontre des droits et des intérêts de la société et qu'elles représentent une menace pour la sécurité.

L'interdiction réglera-t-elle le problème ?

Or, comme l'a indiqué dans un commentaire à Sputnik Anatoli Ptchelintsev, avocat et partenaire senior du cabinet d'avocat « Centre juridique slave », le mécontentement concernant les activités des Témoins de Jéhovah n'émane pas que du pouvoir judiciaire, elles déplaisent également aux représentants d'autres confessions.

« Les activités des Témoins de Jéhovah n'arrangent ni les protestants, ni les représentants de l'Église orthodoxe russe, du Patriarcat de Moscou, ni les musulmans, puisque les Témoins de Jéhovah évoluent dynamiquement en agissant en missionnaire, en faisant du prosélytisme ce qui déplaît à beaucoup de gens », a-t-il expliqué.

Doivent-ils par conséquent être interdits ? Me Ptchelintsev considère qu'une telle démarche risque de favoriser leur retrait dans la clandestinité.

« Quand ils agissent ouvertement, cela permet de les contrôler : la surveillance fiscale, de la part du Parquet, du ministère de l'Intérieur, etc. Et dans la clandestinité, il sera très compliqué d'officier dans ce domaine », estime-t-il.

Témoins de Jéhovah
© AFP 2017 MARTIN BUREAU
Ce Russe qui a osé braver les Témoins de Jéhovah
Les Témoins de Jéhovah ont à plusieurs reprises violé la législation russe. Près d'une centaine d'ouvrages diffusés par l'organisation ainsi que l'activité de huit de ses représentations en Russie ont récemment été jugés extrémistes par le ministère russe de la Justice, suite à quoi une enquête a été ouverte.
Le ministère russe de la Justice exige que l'activité de cette organisation soit interdite sur le territoire russe. La Cour suprême de la Russie a entamé le 5 avril l'examen des poursuites lancées contre l'organisation.
https://fr.sputniknews.com/russie/201704061030780519-temoins-jehova-russie-menace-sante/

87 Nouvelles du procès. le Ven 7 Avr - 11:13

Éliyah


Le 07 avril 2017, à 11h45 de Russie, La Cour suprême a jugé à plusieurs reprises que le cas de la reconnaissance des Témoins de Jéhovah en tant que matières extrémistes ne porte pas atteinte aux droits des « Témoins de Jéhovah Centre administratif en Russie », et ces solutions ne sont pas annulées. Un ministère de la Justice croit maintenant que, au contraire, affecte ¬eto Law Center. Mais cela est une erreur.



Dernière édition par Éliyah le Ven 7 Avr - 11:23, édité 1 fois

Éliyah


À 11h55, un des avocats des témoins de Jéhovah de Russie prouve que les documents imprimés ont jamais été importés au pays après avoir été reconnu comme extrémiste. Cela vaut également pour tous les épisodes, qui attribue aux croyants du ministère de la Justice dans son procès.

Éliyah


12h05:
A l'importation dans le pays presque toutes les publications du centre des Témoins de Jéhovah ont été les résultats des examens, on ne trouve pas dans les signes de l'extrémisme. Ainsi, le centre ne pouvait pas prévoir que certains matériaux peuvent être considérés comme extrémistes. La législation est basée sur les principes de sécurité juridique et la prévisibilité des conséquences de certaines actions. Cependant, dans les actions des autorités de l'Etat contre les Témoins de Jéhovah, ce principe est manifestement pas respectée.

Éliyah


12h10:
Déclaration du représentant du défendeur Toporova. « Extrémisme est l'extrémisme des Témoins de Jéhovah sur le papier. » Aucune victime, les victimes ou les victimes des activités « extrémistes » présumés, ni le bureau du procureur, ni le ministère de la Justice n'a pas fourni.

Éliyah


12:12 :
Haches réfute le ministère de la Justice sur le « financement de l'extrémisme. » L'aide financière dirigée MPO, a été dirigé au service liturgique des bâtiments, des services publics, parfois pour aider les croyants qui ont souffert de catastrophes naturelles.

samuel

avatar
Administrateur
Même les sois disantes preuves ont été trafiquées par les services Russe pour nous discréditer.

Éliyah


12:17 :
Le représentant d'Ax: Le ministère de la Justice encourage les pays à plus haute instance judiciaire de recourir à des normes doubles. Plus tôt, le tribunal, avec le soutien du ministère de la Justice, a pris la position constante que le jugement contre les organisations locales ne portent pas atteinte aux droits du Centre administratif. Maintenant, la position du ministère a changé l'inverse. Il tente d'étendre les sanctions imposées à plusieurs organisations locales dans le centre et sur tous les autres 395 organisation religieuse locale des Témoins de Jéhovah.

Éliyah


12:22 :
Haches analyse le sens juridique du terme « au sein de la structure d'une organisation centralisée. » Se référant à la législation, les règlements et les avis juridiques, Ax montre que nous parlons exclusivement sur la connexion canonique et spirituelle. les organisations religieuses locales ne sont pas des succursales et des bureaux de représentation d'une organisation centralisée.

Éliyah


Exactement. Ils vont toujours trouver quelques choses pour nous accuser, comme hier au procès, ils avaient plus d'arguments et ils avaient entamés le problème du sang, des traitements médicaux.
Le juge a refusé de parler de ce sujet puis nos avocats ont énumérés quelques faits russes que nous nous soignons.
Les autorités russes trouveront encore de quoi nous faire tomber mais ça ne marchera pas.

Éliyah


12:37 :
Explique que l'organisation Haches centrale et locale des Témoins de Jéhovah ne sont pas responsables des obligations de l'autre. Centre est le fondateur de l'une des FTU. Chacun d'eux a sa propre composition des fondateurs des 10 personnes ou plus. Chaque mpo son nom unique, sa propre constitution, propriété séparée, le droit de conclure des contrats civils. S'adressant au juge, hache l'analogie: l'ensemble du système judiciaire russe est une structure unique, mais les tribunaux régionaux ne sont pas les unités structurelles de la Cour suprême, mais sont des entités distinctes.

Éliyah


12h43:
Haches se demande pourquoi la grande majorité, plus de 380 MRO Russie, qui n'a jamais reçu de plaintes de l'Etat, devrait être éliminé, même sans avertissement et la possibilité de changer quelque chose? En fait, il y a des centaines et des centaines de résultats des audits des différents départements, constaté aucune violation dans les activités de tous ces MPO. 22 Crimée FTU, enregistré en vertu de la législation russe et n'a pas commis une infraction, se demandant ce qu'ils devraient être reconnus comme extrémistes, et leurs biens confisqués? Pourquoi Moscou FTU enregistré sous l'instruction de la CEDH et n'a pas commis une infraction doit être soumis à des sanctions moins sévères?

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Bonjour mon frére .
Ce sont les minutes du procés que tu nous envois ?

Éliyah


Oui c'est l'heure de Russie. Comme il y a une de plus que chez nous là-bas.
J'ai le direct du procès à 15 minutes près.
Je l'ai pas précisé, désolé. Smile.

Éliyah


12h52:
Présentation par le représentant de Maxim Novakova. Son discours est consacré à l'analyse des soi-disant « de nouvelles preuves de l'activité extrémiste » dont parle le ministère de la Justice dans son procès. Nous parlons d'amendes infligées au nombre de MPO en raison de la détection dans les bâtiments liturgiques des matériaux extrémistes.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 6]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum