Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Le nom de Dieu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Le nom de Dieu. le Sam 7 Jan - 11:31

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
J'ai trouvé ce commentaire sur un dictionnaire de la bible sur le nom de Dieu.

est désigné dans la Bible par deux noms principaux: Jéhovah
et Élohim, ce dernier vocable accompagné généralement d'un adjectif
possessif ou d'un complément. Ex: «Je suis Jéhovah, ton
Élohim» (Ex 20:2), «l'Élohim de vos pères, l'Élohim d'Abraham,
etc.» (Ex 3:15). Élohim est un nom générique; comme notre mot
français dieu, il est applicable à toutes les divinités. Jéhovah est
le nom propre du Dieu d'Israël, l'Éternel, révélé dans la Bible. Voir
Dieu [les noms de].

Sans vouloir discuter ici le problème de philologie, encore moins
chercher à mettre d'accord les multiples théories en présence, nous
nous bornerons à remarquer que l'étymologie du vocable Jéhovah ou
Yahvé n'est obscure que pour ceux qui refusent à la révélation une
part dans l'histoire d'Israël.

En effet, dans Ex 3, qui nous raconte la manifestation de
Dieu à Moïse, le verset 14 (E) rattache le nom propre du dieu
d'Israël à la racine hâvah, respirer, être animé (forme ancienne
de la racine hâyàh, être), tout comme Ge 3:20 (J) rattache
le nom d'Eve, la mère des vivants, à la racine khâvâh
(=khâyâh, respirer, vivre ou faire vivre).

On est donc amené, par ce groupe de racines qui appartiennent au
même tronc, à constater que ce qui différencie le dieu des Hébreux
des divinités des religions naturelles c'est qu'il se présente comme
le dieu qui est, qui vit, qui agit; en d'autres termes: le Dieu réel,
le seul Dieu. Moïse lui a demandé quel est son nom (Ex 3:13);
n'oublions jamais que dans la Bible le «nom» (voir ce mot) et la
«puissance» sont deux notions étroitement solidaires, voire, à
l'occasion, interchangeables.

Moïse veut savoir d'où le dieu qui se manifeste à lui et qui le
charge d'une mission écrasante tient sa puissance. Le dieu répond: du
fait que moi j'existe, et que je me révèle le dieu vivant par mon
action; Èheyèh acher Èheyèh =«Je suis celui qui suis» (celui qui
peut dire «Je suis»; Vers. Syn.: Je suis celui qui dit «Je suis»;
Vers, des Rabbins: «Je suis l'Être invariable»). Les LXX traduisent:
ho ôn, c-à-d. «Je suis celui qui est», ce qui rend la phrase
correcte. Mais il y a ici plus qu'une question de grammaire.

Nous croyons que cette forme étrange: «Je suis celui qui suis»,
doit, pour livrer tout son sens, être rapprochée de l'expression
analogue employée par Jésus lorsque les Juifs lui demandent qui il
prétend être: «Avant qu'Abraham fût, je suis» (la grammaire voudrait
ici «j'étais»). Ces deux «je suis», présents absolus, élèvent ceux
qui les prononcent au-dessus du temps et dans un autre ordre que
celui de l'humanité. (L'Apocalypse paraphrase: «Celui qui était, qui
est et qui vient», c'est-à-dire Celui qui possède la vie dans sa
plénitude et de qui tout ce qui existe la tient, Apo 1:4 Heb

2 Re: Le nom de Dieu. le Sam 7 Jan - 17:34

Josué

avatar
Administrateur
C'est quoi ce dictionnaire exactement ?

3 Re: Le nom de Dieu. le Sam 7 Jan - 18:25

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
C'est juste copié d'ici sur internet d'ici :
https://www.topchretien.com/topbible/dictionnaire/yahve-jahvejehovah/

4 Re: Le nom de Dieu. le Dim 8 Jan - 8:24

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
En fait je l'ai trouvé sur App Store et télécharger.

5 Re: Le nom de Dieu. le Mar 10 Jan - 11:40

chico.

avatar
Ce commentaire à la fin du message est des plus interressant.

forme étrange: «Je suis celui qui suis»,
doit, pour livrer tout son sens, être rapprochée de l'expression
analogue employée par Jésus lorsque les Juifs lui demandent qui il
prétend être: «Avant qu'Abraham fût, je suis» (la grammaire voudrait
ici «j'étais»). Ces deux «je suis», présents absolus, élèvent ceux
qui les prononcent au-dessus du temps et dans un autre ordre que
celui de l'humanité. (L'Apocalypse paraphrase: «Celui qui était, qui
est et qui vient», c'est-à-dire Celui qui possède la vie dans sa
plénitude et de qui tout ce qui existe la tient, Apo 1:4 Heb

6 Re: Le nom de Dieu. le Mar 10 Jan - 12:23

Josué

avatar
Administrateur
Il est bien dit ( la grammaire voudrait :la grammaire voudrait
ici «j'étais»
Donc celà confirme la traduction du MN qui dit :*** Rbi8 p. 1710 6F Jésus existait avant Abraham ***
L’action exprimée en Jn 8:58 a commencé “ avant qu’Abraham vienne à l’existence ” et elle est toujours en cours. En pareille circonstance εἰμί (éïmi), qui est à la première personne du singulier de l’indicatif présent, peut se rendre tantôt par le présent, tantôt par le passé composé. On trouve des exemples de cette syntaxe en Lc 2:48 ; 13:7 ; 15:29 ; Jn 5:6 ; 14:9 ; 15:27 ; Ac 15:21 ; 2Co 12:19 ; 1Jn 3:8.

7 Re: Le nom de Dieu. le Mar 10 Jan - 12:55

chico.

avatar
Josué a écrit:Il est bien dit ( la grammaire voudrait :la grammaire voudrait
ici «j'étais»
Donc celà confirme la traduction du MN qui dit :*** Rbi8 p. 1710 6F Jésus existait avant Abraham ***
L’action exprimée en Jn 8:58 a commencé “ avant qu’Abraham vienne à l’existence ” et elle est toujours en cours. En pareille circonstance εἰμί (éïmi), qui est à la première personne du singulier de l’indicatif présent, peut se rendre tantôt par le présent, tantôt par le passé composé. On trouve des exemples de cette syntaxe en Lc 2:48 ; 13:7 ; 15:29 ; Jn 5:6 ; 14:9 ; 15:27 ; Ac 15:21 ; 2Co 12:19 ; 1Jn 3:8.
Oui c'est ça qui m'a interpellé.

8 Re: Le nom de Dieu. le Mer 11 Jan - 6:07

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Certes, vous trouverez toujours quelques Bibles bizarres des temps anciens, non valides, fautives, des reliques, si cela vous fait tant plaisir de régresser, et pourquoi pas, puisque vous vous accrochez à la TMN NOIRE 1995 si fautive, installer un Windows 95 et rouler en R5 tant que vous y êtes ?
Mais nous sommes en 2017, votre traduction à 22 ans, ignorait l'existence d'Internet, et moi je vous laisse pour aller comme tout le monde vers JW.ORG et prendre la direction indiquée par la Watchtower !
À moins de n'avoir fait aucune étude d'anglais, ce qui est devenu rarissime puisque ça s'enseigne chez les tous petits, n'importe qui aujourd'hui sait lire un peu l'anglais, au minimum. Cela a remplacé l'étude du latin, c'est tout simple.
Donc vous n'allez pas radoter toujours pareil ? Allez sur JW.ORG et lisez la TMN 2013. Vous savez très bien qu'une traduction française n'est pas au programme, et si ça vient un jour, ce sera si long qu'une autre TMN sera en cours de nouvelle édition pour supplanter la 2013 qui a déjà 4 ans.
C'est le reproche qui vous est fait, les brochures sont très bien, le site JW.ORG est génial, mais vous êtes archaïque avec une TMN 1995 qui n'existe plus. C'est la GRISE 2013 qui est en vigueur et elle est vraiment différente. Le décalage est trop grand : 22 ans ! Une génération !

Vous refusez de voir la réalité en face, la Watchtower n'a pas de temps à perdre avec ne serait-ce qu'une TMN 2013 EN LIGNE en français, les bénévoles pour traduire ne manquent pas ! Simplement la Watchtower à ses raisons de considérer que la francophonie de l'intéresse plus, elle mise tout sur l'Asie et les nouvelles puissances économiques.
Faites le deuil d'une TMN 2013 en français qui ne verra pas le jour, et allez de l'avant.
Je me rappelle en Chine en 2000, il y a 17 ans déjà, les TJ chinois ne comprenaient rien avec la TMN 1995 chinoise. Ça ne voulait rien dire en chinois. Ils ont été intelligents, ils offraient des Louis Segond modernes d'un prix dérisoire, et tout allait bien.

Vous avez pour moins de 2€ la dernière Segond en poche qui est excellente. À vous de vous adapter.

9 Re: Le nom de Dieu. le Mer 11 Jan - 6:23

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Désolé pour l'anglais c'est mon cas , je pratique pas cette langue, et pour le moment nous nous accrochons avec ce que nous disposons.

10 Re: Le nom de Dieu. le Mer 11 Jan - 13:13

Patrice1633

avatar
Le message est le meme, un Dieu unique qui a de l'amour pour l'humanité et les délivrer de la mort, il envoye son fils sur terre  payer notre dette et il nous montre aussi qu'il a le pouvoir de ressuciter des gens et de les guerir et des rendre heureux, avec une traduction 1964, 1995 ou 2013, toutes personnes auras recu le messages, tant que le nom du Createur est dans cette traduction celui qui recois le message se sentira proche de l'être supreme ...

Non pas pour vénérer une traduction, mais pour adorer le Créateur car certaines personnes dans ce monde on tisser des liens avec Dieu et pas seulement lut des caractères sur du papier.

11 Re: Le nom de Dieu. le Mer 11 Jan - 15:29

gnosis

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
C'est tout juste Patrice, la simplicité évangélique. Le christianisme ne doit pas être réservé au philosophes ( trois siècles de débat pour arriver à une formulation trinitaire ).


L'identité de Dieu expliqué avec le pluralisme intradivin, consubstantialité de nature, une ousia, trois hypostasis, engendrement éternel, Le Dieu atemporel.

Et quand tu demande au catholique explique moi la trinité? l’explication est réservé à un petit groupe de personne qui a un doctorat en philosophie, le peuple n'y comprend rien.

Quel différence avec le Christ qui parlait au prostitué, agriculteur, pécheur, menuisier, les gens de la terre.

Il avait raison le christ "nous adorons ce que nous connaissons" .
Le reste c'est de la poudre au yeux!!!



Dernière édition par gnosis le Mer 11 Jan - 15:59, édité 1 fois

12 Re: Le nom de Dieu. le Mer 11 Jan - 15:33

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
gnosis a écrit:Et quand tu demande au catholique explique moi la trinité? l’explication est réservé à un petit groupe de personne qui a un doctorat en philosophie, le peule n'y comprend rien.
Qu'est-ce que vous racontez encore contre les catholiques ?

Signalement à Josué.

13 Re: Le nom de Dieu. le Mer 11 Jan - 15:35

Patrice1633

avatar
Moi je dis simplement qu'ils ont de la difficulter a aimez son prochains, Bha, pas tout les Carholique en fait ...

14 Re: Le nom de Dieu. le Mer 11 Jan - 16:20

gnosis

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Qu'est-ce que vous racontez encore contre les catholiques ?

Comment est-ce possible Marmonie? Ci dessus, tu nous dis que notre traduction est fautive, que l'on roule en R5, tu nous dis que nous sommes archaïque, et j'en passe....

Moi je dis simplement ce que je constate dans mon ministère, que la très grande majorité des catho ne savent pratiquement rien de leurs religion si ce n'est que de fêter Noel, aller à l’église le jour d'un mariage ou funéraille.

Nous nous roulons en R5, eux en quoi roulent t-il?

C'est une simple question

C'est l’hôpital qui se fou de la charité



Dernière édition par gnosis le Mer 11 Jan - 17:34, édité 1 fois

15 Re: Le nom de Dieu. le Mer 11 Jan - 16:25

samuel

avatar
Administrateur
Paul loue y-il les sages et philosophes de se monde ?

16 Re: Le nom de Dieu. le Mer 11 Jan - 17:00

Rene philippe

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
samuel a écrit:Paul loue y-il les sages et philosophes de se monde ?

1 Corinthiens 1:19 : Car il est écrit : " Je ferai périr la sagesse des sages, et l’intelligence des intellectuels, je la pousserai de côté. " 20 Où est le sage ? Où est le scribe ? Où est le discuteur de ce système de choses ? Dieu n’a-t-il pas rendu sotte la sagesse du monde ? 21 Puisqu’en effet, dans la sagesse de Dieu, le monde, par le moyen de sa sagesse, n’est pas parvenu à connaître Dieu, il a paru bon à Dieu, par la sottise de ce qu’on prêche, de sauver ceux qui croient.

Tiré de la TMN 1995

17 Re: Le nom de Dieu. le Ven 3 Fév - 9:08

Josué

avatar
Administrateur
*** w80 1/5 p. 12 Le nom divin dans l’histoire ancienne et moderne ***
Se pourrait-il donc que l’omission du nom divin dans certaines traductions soit due à quelque préjugé contre l’activité des Témoins de Jéhovah?
C’est parfois le cas, comme le révèle la déclaration suivante extraite d’une revue catholique allemande (Katholische Bildepost):
“Le nom de Dieu qu’ils [les Témoins de Jéhovah] ont transformé en ‘Jéhovah’ n’est qu’une simple invention de la secte.”
(numéro du 24 août 1969). Voilà qui sent le préjugé religieux et qui révèle, en outre, une mauvaise documentation, car, comme nous l’avons déjà indiqué, le premier écrivain à avoir employé le mot “Jéhovah” fut un moine catholique et non un Témoin de Jéhovah.

18 Re: Le nom de Dieu. le Ven 3 Fév - 18:13

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Le rédacteur de cette revue catholique ne connais pas le sujet , pour avoir dit une telle bêtise.

19 Re: Le nom de Dieu. le Ven 3 Fév - 19:06

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Et parfois on lit à travers des revues religieuses ou ouvrages "spécialisés" que:" la forme Jéhovah est un """barbarisme..."""
C'est vraiment un Nom qui les dérange ttrouge
a+

20 Re: Le nom de Dieu. le Sam 4 Fév - 9:08

samuel

avatar
Administrateur
Pourtant l'église à utilisé pendant dès siècle ce barbarisme!

21 Re: Le nom de Dieu. le Sam 4 Fév - 10:15

Inconnu


samuel a écrit:Pourtant l'église à utilisé pendant dès siècle ce barbarisme!

Hello

On fait un cinéma pour la traduction "JEHOVAH" mais gros silence radio pour "JESUS" Shocked

22 Re: Le nom de Dieu. le Sam 4 Fév - 11:23

Rene philippe

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Inconnu a écrit:
samuel a écrit:Pourtant l'église à utilisé pendant dès siècle ce barbarisme!

Hello

On fait un cinéma pour la traduction "JEHOVAH" mais gros silence radio pour "JESUS" Shocked
D'abord, il n'est pas question de "cinéma" dans ce fil, merci de témoigner du respect, et d'autre part, le sujet, si tu lis bien, est "Le nom de Dieu". Merci

23 Re: Le nom de Dieu. le Sam 4 Fév - 11:28

Inconnu


Rene philippe a écrit:
Inconnu a écrit:
samuel a écrit:Pourtant l'église à utilisé pendant dès siècle ce barbarisme!

Hello

On fait un cinéma pour la traduction "JEHOVAH" mais gros silence radio pour "JESUS" Shocked
D'abord, il n'est pas question de "cinéma" dans ce fil, merci de témoigner du respect, et d'autre part, le sujet, si tu lis bien, est "Le nom de Dieu". Merci

Ah oui désolé Embarassed

24 Re: Le nom de Dieu. le Sam 4 Fév - 12:07

Rene philippe

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Inconnu a écrit:
Rene philippe a écrit:
Inconnu a écrit:

Hello

On fait un cinéma pour la traduction "JEHOVAH" mais gros silence radio pour "JESUS" Shocked
D'abord, il n'est pas question de "cinéma" dans ce fil, merci de témoigner du respect, et d'autre part, le sujet, si tu lis bien, est "Le nom de Dieu". Merci

Ah oui désolé Embarassed
Pas de quoi, et ne t'inquiète pas, Jésus aussi est présent dans nos vies pp

25 Re: Le nom de Dieu. le Sam 4 Fév - 12:37

vulgate


Josué a écrit:*** w80 1/5 p. 12 Le nom divin dans l’histoire ancienne et moderne ***
Se pourrait-il donc que l’omission du nom divin dans certaines traductions soit due à quelque préjugé contre l’activité des Témoins de Jéhovah?
C’est parfois le cas, comme le révèle la déclaration suivante extraite d’une revue catholique allemande (Katholische Bildepost):
“Le nom de Dieu qu’ils [les Témoins de Jéhovah] ont transformé en ‘Jéhovah’ n’est qu’une simple invention de la secte.”
(numéro du 24 août 1969). Voilà qui sent le préjugé religieux et qui révèle, en outre, une mauvaise documentation, car, comme nous l’avons déjà indiqué, le premier écrivain à avoir employé le mot “Jéhovah” fut un moine catholique et non un Témoin de Jéhovah.
Bon, ça date d'il y a presque 50 ans. Ils n'oseraient plus écrire une telle énormité aujourd'hui.

26 Re: Le nom de Dieu. le Sam 4 Fév - 12:46

Josué

avatar
Administrateur
Maintenant ils ne le prononce plus du tout, et c'est pas mieux .

27 Re: Le nom de Dieu. le Sam 4 Fév - 16:19

vulgate


Josué a écrit:Maintenant ils ne le prononce plus du tout, et c'est pas mieux .
Vrai, mais au moins ils n'osent plus raconter l'énormité selon laquelle le nom divin sous la forme 'Jéhovah' serait une invention des TJ.

28 Re: Le nom de Dieu. le Lun 13 Fév - 21:27

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Pourquoi est-il difficile de connaître Dieu par son nom ?

QUELQU’UN veut vous empêcher de connaître le nom de Jéhovah et d’entretenir une relation étroite avec lui. Qui est cet être malveillant ? La Bible explique : “ Le dieu de ce système de choses a aveuglé l’intelligence des incrédules. ” Le dieu du présent monde impie est Satan le Diable. Il veut vous maintenir dans les ténèbres, pour que votre cœur ne soit pas illuminé par “ la glorieuse connaissance de Dieu ”. Satan ne veut pas que vous connaissiez Jéhovah par son nom. Mais comment aveugle-t-il l’esprit des humains ? — 2 Corinthiens 4:4-6.

Pour parvenir à ses fins, Satan s’est servi de la fausse religion. Ainsi, dans l’Antiquité, des Juifs ont choisi d’écarter les Écritures inspirées au profit de la tradition qui exigeait de ne pas employer le nom divin. Dans les premiers siècles de notre ère, les lecteurs publics juifs avaient de toute évidence reçu l’instruction de ne pas lire le nom de Dieu tel qu’il figurait dans leurs copies des Saintes Écritures, mais de lui substituer ’Adhonay, qui signifie “ Seigneur ”. Cette habitude a assurément contribué à un tragique déclin de la spiritualité. De nombreuses personnes ont été privées des bienfaits qui découlent d’une relation étroite avec Dieu. Cependant, qu’en était-il de Jésus ? Comment considérait-il le nom de Jéhovah ?

Jésus et ses disciples ont fait connaître le nom de Dieu

Jésus a déclaré dans une prière à son Père : “ [J’ai] fait connaître ton nom et je le ferai connaître. ” (Jean 17:26). Il a sans aucun doute prononcé maintes fois le nom divin lorsqu’il lisait, citait ou expliquait des portions des Écritures hébraïques qui le contenaient. Ce faisant, il devait l’employer aussi abondamment que les prophètes avant lui. Si certains Juifs évitaient déjà de prononcer ce nom important durant son ministère, Jésus n’a sûrement pas suivi leur tradition. Il a adressé aux chefs religieux ce reproche sévère : “ Vous avez annulé la parole de Dieu à cause de votre tradition. ” — Matthieu 15:6.

Jésus a donné l’exemple pour ce qui est de faire connaître le nom de Dieu.
Après sa mort et sa résurrection, les fidèles disciples de Jésus ont continué de faire connaître le nom de Dieu. (Voir l’encadré “ Les premiers chrétiens employaient-ils le nom divin ? ”) À la Pentecôte de l’an 33, le jour où la congrégation chrétienne a été formée, l’apôtre Pierre, citant une prophétie de Yoël, a dit à une multitude de Juifs et de prosélytes : “ Tout homme qui invoquera le nom de Jéhovah sera sauvé. ” (Actes 2:21 ; Yoël 2:32). Les premiers chrétiens ont aidé des gens de nombreuses nations à apprendre à connaître Jéhovah par son nom. C’est pourquoi, lors d’une réunion des apôtres et des anciens à Jérusalem, le disciple Jacques a déclaré : “ Dieu [...] s’est occupé des nations pour tirer d’entre elles un peuple pour son nom. ” — Actes 15:14.

Néanmoins, l’ennemi du nom divin n’a pas renoncé. Après la mort des apôtres, Satan n’a pas perdu de temps pour semer l’apostasie (Matthieu 13:38, 39 ; 2 Pierre 2:1). Par exemple, l’auteur chrétien Justin, né à l’époque de la mort de Jean, le dernier apôtre, a soutenu dans ses écrits que Celui qui donne toutes choses est “ un Dieu qui n’a pas de nom propre ”.

Lorsqu’ils ont recopié les Écritures grecques chrétiennes, les chrétiens apostats ont manifestement ôté du texte le nom personnel de Jéhovah et l’ont remplacé par Kurios, “ Seigneur ” en grec. Les Écritures hébraïques ont subi le même sort. Les scribes juifs apostats, qui ne lisaient plus le nom divin à haute voix, lui ont substitué ’Adhonay dans leurs Écritures plus de 130 fois. De même, la traduction phare de la Bible en latin achevée par Jérôme en 405, appelée plus tard Vulgate, omettait le nom personnel de Dieu.

Les tentatives modernes pour éliminer le nom divin

Des chefs religieux
Les Églises ont enlevé le nom de Dieu de la Bible en raison de la tradition juive ou pour le profit.
Les biblistes modernes savent que le nom personnel de Jéhovah figure quelque 7 000 fois dans la Bible. Des traductions très répandues, comme la Bible de Jérusalem et la Biblia Latinoamérica (en espagnol), versions catholiques, ainsi que la célèbre Bible de Reina-Valera (elle aussi en espagnol), font une large utilisation du nom personnel de Dieu. Certaines traductions le rendent par “ Yahvé ”.

Hélas ! beaucoup d’Églises qui financent des traductions de la Bible font pression sur les biblistes pour qu’ils suppriment le nom de Dieu. Dans une lettre aux présidents des conférences épiscopales catholiques datée du 29 juin 2008, le Vatican a déclaré : ‘ Ces dernières années, une pratique nouvelle a été introduite, la prononciation du nom propre du Dieu d’Israël. ’ La lettre contenait cette directive explicite : “ Le nom de Dieu ne doit être ni employé ni prononcé. ” Et d’ajouter : “ Pour la traduction du texte biblique en langues modernes [...], le tétragramme divin doit être rendu par les équivalents des termes Adonai/Kyrios : ‘ Seigneur ’. ” Le but de cette directive du Vatican est clair : éliminer l’utilisation du nom divin.

Les protestants n’ont pas montré plus de respect pour le nom de Jéhovah. Un porte-parole de la New International Version, traduction protestante publiée en anglais en 1978, a écrit : “ Jéhovah est bien le nom distinctif de Dieu et idéalement nous aurions dû l’employer, mais nous avons consacré plus de deux millions de dollars à cette traduction, et le meilleur moyen de gâcher l’argent aurait été de traduire par exemple le Psaume 23 en disant : ‘ Yahweh est mon berger. ’ Du coup, nos traducteurs auraient travaillé en vain. Personne ne se serait servi de cette traduction. ”

Les Églises ont aussi empêché les Latino-Américains de connaître Dieu par son nom. Steven Voth, consultant en traduction pour l’Alliance biblique universelle (ABU), écrit : “ Un des débats en cours dans les cercles protestants latino-américains tourne autour de l’emploi du nom Jehová. [...] Chose intéressante, une grande Église néopentecôtiste en pleine expansion [...] a fait savoir qu’elle voulait une édition Reina-Valera de 1960, mais sans le nom Jehová. Elle voulait plutôt le terme Señor [Seigneur]. ” Selon Steven Voth, l’ABU a d’abord rejeté la demande, mais elle y a plus tard accédé et a publié une édition de la Bible de Reina-Valera “ sans le mot Jehová ”.

Supprimer le nom de Dieu de sa Parole écrite et le remplacer par “ Seigneur ” empêche les lecteurs de savoir exactement qui il est. Une telle substitution crée la confusion. Par exemple, un lecteur aura peut-être du mal à discerner si le terme “ Seigneur ” renvoie à Jéhovah ou à son Fils, Jésus. C’est ainsi que dans le verset où l’apôtre Pierre cite ces paroles de David : “ Jéhovah a dit à mon Seigneur [Jésus ressuscité] : ‘ Assieds-toi à ma droite ’ ”, nombre de traductions mettent : “ Le Seigneur a dit à mon Seigneur. ” (Actes 2:34, Bible à la Colombe). En outre, David Clines, dans son essai “ Yahvé et le Dieu de la théologie chrétienne ”, fait remarquer : “ L’absence du terme Yahvé dans la conscience chrétienne a eu pour première conséquence la propension à tout rapporter à la personne du Christ. ” Pour cette raison, peu de pratiquants savent que le vrai Dieu à qui Jésus adressait ses prières est une Personne qui a un nom, Jéhovah.

Satan n’a pas ménagé ses efforts pour aveugler les esprits au sujet de Dieu. Pourtant, vous pouvez parvenir à connaître Jéhovah intimement.

Vous pouvez connaître Jéhovah par son nom

Indéniablement, Satan a fait la guerre contre le nom de Dieu et pour cela il s’est habilement servi de la fausse religion. Mais il est un fait : aucune puissance céleste ou terrestre ne peut empêcher le Souverain Seigneur Jéhovah de faire connaître son nom à ceux qui désirent savoir la vérité sur lui et sur son dessein magnifique pour les humains fidèles.

Les Témoins de Jéhovah seront heureux de vous aider à apprendre comment vous approcher de Dieu par l’étude de la Bible. Ils suivent l’exemple de Jésus, qui a dit à Dieu : “ Je leur ai fait connaître ton nom. ” (Jean 17:26). En examinant les passages qui révèlent les différents rôles exercés par Jéhovah pour le bien des humains, vous en viendrez à découvrir toutes les belles facettes de sa personnalité élevée.

Le fidèle patriarche Job bénéficiait de “ l’intimité avec Dieu ” ; vous le pouvez vous aussi (Job 29:4). En étudiant sa Parole, vous pouvez connaître Jéhovah par son nom. Cette connaissance vous donnera la certitude qu’il agira conformément à la signification de son nom telle qu’il l’a révélée : “ Je deviendrai ce qu’il me plaît [de devenir]. ” (Exode 3:14, note). Ainsi, il accomplira à coup sûr toutes ses bonnes promesses à l’égard des humains.

29 Re: Le nom de Dieu. le Jeu 23 Fév - 15:42

papy

avatar
Petite question : a quel nom De Dieu Paul pouvait -il penser quand il cite ses passages ?

(Hébreux 2:11, 12) [...] , 12 quand il dit : “ Je veux annoncer ton nom à mes frères ; au milieu de [la] congrégation je veux te louer par des chants. ”
(Hébreux 6:10) 10 Car Dieu n’est pas injuste pour oublier votre œuvre et l’amour que vous avez montré pour son nom, en ce que vous avez servi les saints et que vous continuez à les servir.

30 Re: Le nom de Dieu. le Jeu 23 Fév - 16:49

chico.

avatar
Une chose et sur ce n'est pas Dieu !

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum