Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La compassion de notre Dieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 La compassion de notre Dieu le Ven 25 Nov - 22:21

Patrice1633

avatar


“ La tendre compassion de notre Dieu ”

09:3910:13
1, 2. a) Comment une mère réagit-elle naturellement aux pleurs de son bébé ? b) Quel sentiment est encore plus fort que la compassion d’une mère ?

AU BEAU milieu de la nuit, un bébé se met à pleurer. Immédiatement, sa mère s’éveille. Depuis qu’il est né, elle a le sommeil léger. Et puis, elle a appris à interpréter ses pleurs ; elle sait s’il veut téter, être bercé ou recevoir quelque autre soin. Chaque fois, elle répond présent ! Son cœur ne peut rester indifférent aux besoins de son enfant.

https://www.jw.org/fr/publications/livres/approchez-vous/amour/tendre-compassion-de-jehovah/

2 Re: La compassion de notre Dieu le Ven 25 Nov - 22:50

Josué

avatar
Administrateur
*** w94 1/11 p. 9 § 2-3 Jéhovah, un Père tendrement compatissant ***
Beaucoup tiennent pour de la faiblesse des sentiments délicats tels que les “tendres affections et compassions” du Christ (Philippiens 2:1). Influencés par la philosophie évolutionniste, ils encouragent les gens à penser d’abord à leur propre personne, même s’il faut pour cela piétiner les sentiments d’autrui. Dans le monde du spectacle et du sport, nombre de vedettes sont des “durs” qui ne se laissent aller ni aux larmes ni à la tendre affection. Certains hommes politiques se conduisent de la même manière. Sénèque, philosophe du courant stoïcien qui assura l’éducation du cruel empereur Néron, soutenait que “la pitié est une faiblesse”. La Cyclopædia de M’Clintock et Strong déclare:
“L’influence du stoïcisme (...) continue d’agir sur la pensée humaine encore jusqu’à ce jour.”
3 Par contraste, la personnalité du Créateur de l’humanité réchauffe le cœur. Il s’est décrit lui-même à Moïse en ces termes: “Jéhovah, Jéhovah, Dieu clément et miséricordieux, lent à la colère et abondant en bonté de cœur et en vérité, (...) pardonnant la faute et la transgression et le péché, mais en aucune façon il n’exemptera de la punition.” (Exode 34:6, 7). Jéhovah, il est vrai, a terminé cette description de sa personne en mettant l’accent sur la justice. Il n’exemptera pas ceux qui pèchent délibérément de la punition qu’ils méritent. Néanmoins, il se décrit avant tout comme un Dieu miséricordieux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum