Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.

anipassion.com

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Ce qu'est le New Âge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Ce qu'est le New Âge le Lun 12 Sep - 15:38

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Ce qu'est le New Age

C'est un mouvement du théosophisme d'Helena Blavatski qui réaparut sous Alice Bailey, puis sous Marilyn Ferguson, trois femmes donc entre la fin du XIX siècle et la fin du XX siècle. Il comprend le spiritisme avec les "7 grands maître de Sagesse", le channeling, l'avènement du Nouvel Âge (d'où son nom) du Verseau, avec des théories raciales qui ont été les bases du nazisme sous le III Reich d'Hitler.

C'est une dérive en perpétuelle décadence d'un christianisme maçonnique, d'astrologie occulte, d'un faux bouddhisme astral (que reprendra Lobsang Rampa) et d'une supercherie sur l'Hindouïsme. Enfin notre universelle Mère serait Gaïa, la terre, entité vivante de conscience qui nous accueille dans cette incarnation pour dialoguer avec nous avec les forces paganistes d'une Nature astrale.

Il n'existe plus de New Age en 2016, et cela a surtout touché l'Angleterre et les USA racistes contre leurs colons.

René Guénon a totalement démonté cette mouvance fasciste dans son livre : "Théosophisme, histoire d'une pseudo-religion"

2 Re: Ce qu'est le New Âge le Lun 12 Sep - 18:02

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
État de disciple dans le Nouvel Âge

On nous enseigne en philosophie occulte que sept grandes Emanations, Eons ou Esprits divins (dans Lesquels nous vivons, nous nous mouvons et avons notre être) ont été émis par Dieu au moment de la Création. On retrouve le même enseignement dans la Sainte bible. C'est sur l'un ou l'autre de ces sept Rayons que se trouvent les âmes de toutes les formes de vie, de même que ces formes elles-mêmes.


Ces sept rayons produisent les sept grands types psychologiques :
1. Le premier rayon de Volonté ou de Pouvoir. Plusieurs grands dirigeants du monde, tels que Jules César, se sont trouvés sur ce rayon.
2. Le second Rayon d'Amour-Sagesse. C'est sur ce rayon que l'on trouve le Christ et le Bouddha. C'est le grand rayon de l'enseignement.
3. Le troisième Rayon d'Intelligence Active. La masse de l'humanité intelligente se trouve sur ce rayon.
4. Le quatrième Rayon d'Harmonie par le Conflit. Les aspirants. Les gens bien intentionnés qui luttent. Ceux qui travaillent en vue de l'unité apparaissent sur ce rayon.
5. Le cinquième rayon de Connaissance Concrète. Les savants et les gens qui sont purement mentaux et gouvernés uniquement par le mental.
6. Le sixième Rayon de Dévotion ou d'Idéalisme. Beaucoup de chrétiens. Les fanatiques. Un grand nombre d'hommes d'église sérieux appartenant à toutes les religions du monde.
7. Le septième Rayon d'Ordre Cérémonial ou de magie. Les francs- maçons. Les financiers. Les grands hommes d'affaires, les grands organisateurs de toutes sortes. On y trouve les administrateurs possédant les énergies de cet ordre.

Il n'existe rien qui ressemble à l'obéissance occulte telle qu'on l'enseigne généralement dans la plupart des écoles occultes.
En Orient, dans les temps anciens, le Maître exigeait de Son disciple l'obéissance absolue qui, en fait, plaçait sur les épaules du Maître la responsabilité de la destinée ou du karma du disciple. De telles conditions ne sont plus valables. Le principe intellectuel est maintenant beaucoup trop développé chez l'individu pour justifier un tel état de choses ; cette situation n'existe donc plus. Dans le Nouvel Age qui est proche, le Maître a la responsabilité d'offrir l'opportunité et d'énoncer correctement la vérité, et rien de plus. Lors de ces jours plus éclairés, l'instructeur n'adopte pas l'attitude prise dans le passé, et je ne l'adopte pas. Je parlerai avec franchise.

Enseignement télépatique
Ceux qui travaillent actuellement dans le monde moderne sous l'égide des Maîtres de la Sagesse ont été soumis au préalable à un processus de mise en accord et à une formation de leur réceptivité au cours d'une ou de plusieurs incarnations précédentes. Facilitons-nous donc réciproquement nos efforts. le nouveau discipulat est avant tout une expérience de travail de groupe et que son objectif principal n'est pas de perfectionner le disciple individuel dans le groupe. Je considère cette déclaration comme fondamentale et essentielle. Les individus sont supposés se suppléer les uns les autres, se compléter les uns les autres. Ils sont supposés fournir, par l'agrégat de leurs qualités, un groupe capable d'expression spirituelle utile, un groupe à travers lequel l'énergie spirituelle peut s'écouler pour aider l'humanité. Le travail doit être effectué sur le plan mental. Les champs de service des disciples individuels restent les mêmes que précédemment mais à leurs différentes sphères d'entreprise individuelle s'ajouteront une activité et une vie de groupe qui deviendront plus claires à mesure que le temps s'écoulera. Le premier objectif est donc d'amalgamer et d'unifier le groupe de manière que chacun de ceux qui le composent puisse travailler en rapport mental étroit et en coopération spirituelle avec les autres.
Source : Conférence Alice Bailey sous le III Reich.

3 Re: Ce qu'est le New Âge le Lun 12 Sep - 18:04

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Les sous-races dans le Nouvel Âge


Dans la première sous-race vinrent s'incarner les Asuras ; les Pitris solaires de la première classe (monades lunaires) arrivèrent aussi en foule. Lorsque le type atlantéen eût été définitivement fixé, ils émigrèrent vers le sud après de longs siècles, et, sous la direction de leurs rois divins, les Agnishvattas Pitris, ils établirent peu à peu une puissante civilisation. Ils chassèrent devant eux le reste des Lémuriens demeurés en Afrique et sur les terres voisines émergées de l'Atlantique, ils construisirent de grandes villes et devinrent un peuple stable. Le troisième œil servait encore, mais les deux yeux physiques ordinaires s'étaient développés et tendaient de plus en plus à le remplacer.

La seconde sous-race, les Tlavatlis, de couleur jaune, occupa la terre qui est maintenant ensevelie sous l'Atlantique, toujours gouvernée et conduite d'en haut par les Rois divins. Avec les siècles, les Asuras arrivèrent peu à peu en tête de l'évolution humaine, mais ils obéissaient encore aux Seigneurs de Lumière qui gouvernaient de grandes provinces et sous la brillante direction desquels l'agriculture et l'architecture faisaient des progrès considérables.

La troisième sous-race Toltec, race superbe, avec de beaux traits, une stature gigantesque encore, d'environ 27 pieds, mais bien formée, bien proportionnée, et d'une couleur variant du brun au rouge ! La matière de leurs corps, et de ceux de la quatrième et de la cinquième sous-races, était plus dense qu'elle ne l'a jamais été avant ni depuis, assez forte pour courber une barre de notre fer actuel si on la lançait contre eux, ou pour briser une barre de notre acier si on les en frappait violemment. Un de nos couteaux n'aurait pu couper leur chair, pas plus qu'il ne couperait un morceau de roc d'aujourd'hui.

La quatrième sous-race, celle des Touraniens, ne mérite pas de nous arrêter : c'étaient à proprement parler les Rakshasas, ces géants d'un type brutal et féroce, et l'histoire de l'Inde ancienne est pleine de leurs conflits avec les premiers types de la cinquième Race.

La cinquième sous-race ou Sémitique était un peuple turbulent, combatif. Une branche d'une de leurs familles fut d'abord choisie par le Manou Vaivasvata pour fonder la cinquième, Race, puis rejetée par lui à cause de son manque de souplesse ; cette branche est l'ancêtre lointain du peuple juif.

La sixième sous-race, les Akkadiens, naquit après la catastrophe qui détruisit les deux tiers de la Race Toltec (l'autre tiers remonta vers le nord et plus tard se mêla à la cinquième Race qui se développait). Les Pélasges en descendirent avec un léger mélange du sang de la septième sous-race. Les Étrusques et les Carthaginois, ainsi que les Scythes, provenaient de la même origine.

La septième sous-race, la Mongolienne, sortit des Touraniens, quatrième sous-race précitée ; c'est d'elle que proviennent les Chinois de l'intérieur – pas ceux des côtes – les Malais, les Thibétains, les Hongrois, les Finnois et les Esquimaux. Quelques-uns de leurs rameaux s'unirent aux Toltecs de l'Amérique du Nord et ainsi les Indiens à peau rouge ont un peu de sang mongol. Les Japonais sont une des plus récentes branches mongoles. Beaucoup de peuplades de cette même sous-race émigrèrent vers l'ouest et s'établirent en Asie Mineure.


Source : Annie Besant, "Généalogie de l'homme" (repris par Adolphe Hitler dans son livre "Mein Kampf")

4 Re: Ce qu'est le New Âge le Lun 12 Sep - 18:40

Rene philippe

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Merci Marmhonie, c'est pas triste tout ça. Partons en courant...

5 Re: Ce qu'est le New Âge le Mar 13 Sep - 7:52

samuel

avatar
Administrateur
C'est en fait un mélange de religions.

6 Re: Ce qu'est le New Âge le Mar 13 Sep - 9:31

Rene philippe

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
samuel a écrit:C'est en fait un mélange de religions.
Si on peut appeler ça une religion

7 Re: Ce qu'est le New Âge le Jeu 23 Fév - 17:17

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
C'est une religion assez élastique où chacun prend ce qu'il lui convient.

8 Re: Ce qu'est le New Âge le Jeu 23 Fév - 17:30

Rene philippe

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Mikael a écrit:C'est une religion assez élastique où chacun prend ce qu'il lui convient.
Comme malheureusement beaucoup d'autres Crying or Very sad

9 Re: Ce qu'est le New Âge le Jeu 1 Juin - 7:43

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
C'est un effet de mode car on en entend plus beaucoup parlé.

10 Re: Ce qu'est le New Âge le Ven 30 Juin - 18:51

samuel

avatar
Administrateur
Mgr Fidel Herraez Vegas, archevêque de Burgos, a adressé dimanche dernier un message de mise en garde au catholiques de son diocèse contre les spiritualités nouvelles et autres formes de méditation « New Age » qui connaissent actuellement un fort regain de popularité. Il les a appelés à être particulièrement prudents en soulignant que ces méthodes peuvent éloigner de la vraie foi, leur demandant de faire preuve de discernement pour éviter de faire la confusion entre des techniques à première vue séduisantes et la véritable oraison chrétienne.

Mgr Herraez Vegas a nommément désigné le yoga et le zen – le premier est aujourd’hui volontiers enseigné aux élèves dans des écoles primaires catholiques en France ! – parmi les techniques auxquelles on donne aujourd’hui une vague coloration chrétienne, et qui séduisent nombre de personnes souffrant du stress lié au rythme effréné de la vie actuelle. Et il propose qu’on se tourne plutôt vers l’oraison centrée sur Dieu.

Voici le texte de sa lettre :

La spiritualité chrétienne et les nouvelles spiritualités


« Cette semaine, je veux commenter un thème de plus en plus à la mode dans notre société, et qui a également des répercussions sur notre vie ecclésiale. Certaines personnes ont fait part de leurs doutes et incertitudes et je considère comme une obligation, en tant que pasteur du diocèse, de proposer à tous les catholiques une parole de discernement et des critères leur permettant d’émettre un jugement de valeur.

« Le phénomène auquel je me réfère est la prolifération des “nouvelles spiritualités” ou “spiritualités alternatives”. Même si cela peut paraître paradoxal, il est logique que dans notre société sécularisée, caractérisée extérieurement par l’incroyance et l’indifférence devant le fait religieux, surgissent chez de nombreuses personnes le désir d’une expérience spirituelle qui apporte un sens et de la chaleur à leur existence. Cela est compréhensible, étant donné le style de vie actuel dominé par le stress, la compétitivité, la lassitude, l’anonymat, la solitude… Et étant donnée également la dimension spirituelle, qu’on la reconnaisse ou non, des êtres humains.


L’archevêque de Burgos en a assez du yoga et du zen soi-disant « chrétiens »


« C’est pour cela que de nombreuses personnes ont recours à des méthodes comme le yoga ou le zen, qui procède de l’hindouisme ou du bouddhisme, de la sagesse orientale, et qui sont souvent liées au mouvement “New Age”, qui à travers ses diverses manifestations est aussi un “ensemble de croyances et de pratiques mystiques et ésotériques, qui s’offre comme une expérience spirituelle consolante et bénéfique pour ceux que laissent insatisfaits le matérialisme et le rationalisme déshumanisant du monde occidental”. Nous ne pouvons condamner ni déprécier la soif de spiritualité qui jaillit au plus intime des personnes ; elle montre en outre l’insuffisance d’un modèle culturel et social dominé par le rationalisme, la technique et la consommation, qui bien souvent annulent la dimension transcendante de l’être humain.

« On recourt au yoga ou au zen jusque dans des rencontres d’oraison ou des ateliers de méditation proposés par des centres catholiques ou des groupes ecclésiaux. Il peut arriver que sous un habillage chrétien se cache une spiritualité non chrétienne, qui prétend aller au-delà des religions, y compris au-delà de la religion chrétienne. Et dans le meilleur des cas, tout cela peut prêter à confusion. La spiritualité chrétienne a des caractéristiques qui doivent être différenciées, vécues et conservées dans la clarté. Certaines pratiques corporelles peuvent aider à l’oraison. Mais elles ne doivent pas obscurcir ce que l’oraison chrétienne a de particulier : à savoir, pour reprendre les mots du pape François quand il la différencie d’autres pratiques “pseudo-religieuses”, l’oraison “pour de vrai”, “l’oraison d’adoration du Père, de louanges à la Trinité, l’oraison de remerciement, ainsi que l’oraison de demande au Seigneur, mais toujours l’oraison qui vient du cœur”.


“New Age”, médiation, et confusion syncrétiste


« La “nouvelle spiritualité” est souvent utilisée comme une thérapie pour résoudre un mal-être psychologique ou émotionnel et pour trouver la sérénité, la paix intérieure. A cette fin on essaie d’élargir sa propre conscience en aspirant à la fusion avec la divinité, avec la nature ou l’énergie cosmique, au fond, avec quelque chose d’impersonnel. Cela provoque normalement l’enfermement en soi et l’éloignement des autres. Et ainsi la conscience, la liberté, la responsabilité et la capacité à aimer s’estompent. C’est la “spiritualité du miroir”, contre laquelle le pape met également en garde, par laquelle on se regarde et on s’illumine soi-même, pour pouvoir rester dans son propre bien-être et dans son harmonie intérieure. La spiritualité chrétienne, au contraire, vit d’une relation personnelle avec Quelqu’un qui, de sa propre initiative, nous a aimés le premier. Cette relation se vit toujours au sein de l’Eglise et elle s’ouvre avec générosité aux besoins d’autrui.


L’oraison chrétienne, centrée sur Dieu


« Les deux dernières solennités liturgiques en date nous le montrent avec clarté. Lors de la fête de la Très Sainte Trinité, comme je vous le disais il y a quelques semaines, nous célébrons un Dieu vivant qui s’adresse à nous de manière personnelle, comme Père, Fils et Saint Esprit. C’est un Dieu avec un visage et avec un nom. Dimanche dernier, nous célébrions la Fête-Dieu, fête de l’Eucharistie qui rend présent Jésus mort et ressuscité pour nous, et qui en même temps nous ouvre à la rencontre avec le frère dans le besoin. Le chrétien prie comme un fils qui se dirige avec confiance au Père, qui est doux et miséricordieux ; il se sent uni à Jésus dans sa médiation sacerdotale ; il sait qu’il est mu par le Saint Esprit et se sent poussé à célébrer cela avec les autres, avec l’Eglise, dans la liturgie et dans l’amour “des œuvres et de la vérité”. Voilà le trésor que nous devons en permanence garder et approfondir.

« Les communautés chrétiennes, et aussi chacun de nous, devrions développer davantage la pratique de l’oraison, à partir de la tradition spirituelle et mystique chrétienne. Je vous y encourage avec joie, car, comme le dit le pape François, “une session de yoga ne pourra jamais enseigner à un cœur comment “sentir” la paternité de Dieu, pas plus qu’un cours de spiritualité zen ne le rendra plus libre pour aimer”. »

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum